in

Libération de Georges Ibrahim Abdallah : Lettre ouverte de parlementaires français à Hollande

 

Lettre ouverte au président de la République

Paris, le 23 octobre 2013

Il a passé plus de temps en prison que Nelson Mandela. Il est le plus vieux prisonnier politique du continent européen et sans doute un des plus vieux du monde. Le 24 octobre 2013, il entamera sa trentième année de détention. Georges Ibrahim Abdallah a été condamné le 24 octobre 1987 à la prison à vie. Il peut bénéficier d’une libération conditionnelle depuis 1999. Et, pourtant, alors même que le Liban s’est dit prêt à l’accueillir, il s’est vu refuser huit fois cette demande.

Ce refus est d’autant plus scandaleux que, en 1985, dans le cadre de négociations menées pour la libération d’un otage français, les plus hautes autorités de la France avaient accepté qu’il soit libéré. Elles n’ont pas tenu parole. Ce qui indignait l’ancien directeur de la direction de la surveillance du territoire (DST), le préfet Yves Bonnet : « Cette injustice a assez duré ; elle a même dépassé les limites du raisonnable. Qu’on le mette dans un avion et qu’on le renvoie chez lui, au Liban, où les autorités sont disposées à l’accueillir. » (Déclaration à France 24, 28 décembre 2011).

C’est pour cela, Monsieur le Président, que nous, élus de la République, nous vous demandons de mettre un terme à cette injustice et de prendre les mesures, quelles que soient les pressions étrangères, pour qu’il puisse être libéré et rejoindre le Liban.

Signataires

Noël Mamère, député-maire de Bègles
Serge Janquin, député-maire de Labuissière
Danielle Bidard-Reydet, sénatrice honoraire
Sergio Coronado, député des Français établis hors de France
Patrick Braouezec, membre honoraire du parlement
Nathalie Goulet, sénatrice
Bally Bagayoko, vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis
François Asensi, député-maire de Tremblay-en-France
Stéphane Gatignon, maire de Sevran
Jean-Claude Lefort, député honoraire
André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme
Nicole Borvo, sénatrice honoraire
Jacques Perreux, conseiller régional
Rose-Marie Saint-Germes-Akar, conseillère régionale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Industriels et banquiers français sous l’occupation

Viande bio et halal en vente directe (reportage)