in

Liban : des agoras citoyennes fleurissent partout dans le pays

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. L’intelligence manque à votre commentaire.
    Ayez un peu de respect pour les millions de personnes qui sortent depuis neuf mois sans arrêt.
    De votre commentaire, on voit que vous ne connaissez rien aux peuples, l’intelligence des peuples n’a pas de limites, de tous les peuples.

  2. Ils ont raison c’est ce que les algériens auraient du faire depuis un bout de temps déjà pour organiser un programme présidentiel de A à Z et en mettant en avant un candidat du peuple, malheureusement quand l’intelligence manque….

    • Le mouvement en Algérie n’est pas politique,

      L’expérience nous a appris que tout mouvement qui a une tète n’aboutit jamais.
      – Les tètes, ont peut les acheter, on peut les tuer, on peut aussi les salir. Comme en Egypte.
      – Le mouvement politique, on peut toujours l’orienter, comme au Soudan.
      – Il y a aussi les années 90 en Algérie, le terrorisme clef en main.

      Et c’est pour cela la police arrête n’importe qui, ils ont rien compris.
      C’est un peuple en effervescence contre le mensonge intérieur et le mensonge du nouvel ordre mondial.

      Terrorisme pour dire : Sécurité ou liberté , jamais les deux
      C’est un vieux film et qui n’est plus à la mode.

      • Cher water water,
        Pour diriger un pays il faut des têtes pensantes, un peuple de bonnes volontés sans la moindre connaissance géo-politique et en plus de ça sans chef s’affirmant d’aucun mouvement politique ne suffit pas à protéger l’intégrité d’un état. Il faut un chef d’état représentant les idées du peuple et des règles biens définis pour la sécurité de l’état et de ses citoyens sinon c’est l’anarchie la plus totale, malheureusement qu’a proposé le hirak depuis plusieurs mois à part chantonner dans la rue, rien.

        • Le ciment qui lie les gens en Algérie, quelques soit leur tendance , reste la religion.
          Religion veut dire la vie n’est pas une fin en soit.

          Je n’ai pas dans ma tète la notion du chef et sous chef. On me donne un travail, je l’assume, point à la ligne.

          Vaut mieux vivre une anarchie qui fonctionne qu’un ordre statique.

          L’Inde reste une anarchie qui fonctionne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentaires

Non à l’instrumentalisation de l’antisémitisme !

Les Nations Unies affirment que l’occupation israélienne coûte 48 milliards de dollars à l’économie palestinienne