in

Les poids lourds européens disent “regretter la décision” de Trump contre l’Iran

Que ne ferait pas l’irresponsable Donald Trump pour complaire à son proche allié israélien et lui permettre d’assouvir son bellicisme funeste ?

Non content de sacrifier le processus de paix au Proche-Orient sur l’autel d’ambitions hégémoniques communes, en exauçant le vœu le plus cher de Netanyahou concernant le statut de Jérusalem, l’incendiaire de la Maison Blanche s’emploie à présent à déterrer la hache de guerre avec l’Iran, du haut de son arrogance détestable.

Alors que le twittos compulsif de Washington continue de jouer avec le feu derrière son Bureau ovale, se prononçant en faveur du rétablissement de sanctions implacables contre Téhéran, sous le regard bienveillant de Netanyahou, de MBS, le tout-puissant prince héritier saoudien, et des Emirats arabes unis, l’Europe, mise devant le fait accompli, déplore cette décision prise une fois encore en cavalier seul qui, outre ses conséquences géopolitiques désastreuses, va lui coûter cher sur un plan économique.

« La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni regrettent la décision américaine », pouvait-on lire dans le communiqué officiel de l’Élysée en date du mardi 8 mai, en réaction à l’annonce faite par Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien conclu par son prédécesseur, Barack Obama, en 2015.

Le rétablissement des sanctions américaines est effectif immédiatement pour les nouveaux contrats, a martelé John Bolton, le directeur du Conseil de sécurité nationale fraîchement promu, indiquant que les entreprises étrangères auront quelques mois pour « sortir » d’Iran. De son côté,  le nouvel ambassadeur américain en Allemagne a d’ores et déjà vivement conseillé, sur Twitter, aux entreprises allemandes de « cesser immédiatement leurs activités en Iran ».

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exhorté, pour sa part, les six autres signataires de l’accord « à respecter pleinement leurs engagements ». Quant au président iranien Hassan Rohani, dans la ligne de mire de l’impérialisme guerrier israélo-américain, soutenu aveuglément par l’Arabie saoudite, il a émis le souhait de s’entretenir avec les Européens, les Russes et les Chinois.

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. POIDS lourds Européens ??? Ils sont ou ??? La France ,l’Angleterre , L’Allemagne ??? Un bonnet d’âne qu’ils méritent ces chefs d’état à la noix ! Quand comprendront-ils . qu’il ne s’agit pas de simplement regretter les choix de Donald mais qu’il faut savoir aussi montrer les dents face à un comportement aussi immature et irraisonné.A moins que ce ne soit qu’une façade médiatique et qu’ils soient en réalité dans le même état d’esprit et là tout s’explique .

  2. L’occident a donné un nouveau souffle au clergé de Téhéran, qui a vu le jour il y a quatre siècles.

    La France de Giscard d’Estaing a hébergé son fondateur, l’Amérique en a profité dans ses élections et aussi pour mettre le moyen orient dans le cahot afin de le cartographier.

    Le clergé de Téhéran avait aidé l’Amérique en Afghanistan, Irak, Syrie.
    Sans Téhéran, l’Amérique n’est rien au moyen orient. Entre ami on s’engueule.

  3. Il n’y a pas de “poids lourds européens”: il y a les États-Unis, la Russie et la Chine. C’est tout.
    Après plus d’un demi siècle, l’Europe n’a toujours pas de politique étrangère commune, pas de défense commune, c’est juste un marché de 500 millions de consommateurs dont tout le monde profite.

    Peu importe que Trump et Netanyaou soient universellement détestés, la realpolitik est de leur côté. Ne serait-il pas grand temps que les Européens comprennent que l’on ne fait pas de politique avec des bons sentiments.

  4. les Iraniens ont plusieurs fois mentis sur leur programme nucleaire,ils ont admis avoir cache des sites, une fois signe le traite en 2015 les revoila avec une fusee intercontinental pourquoi faire?et pourquoi preciser celle la elle peut voler jusqu’a 2000 km et demain elle pourra voler jusqu’au en Europe,pourquoi les Iraniens se vantent de leurs fusees et menacent un peu tout le monde….regarder vos ecrits……..

    • @saison
      Pourquoi ?Élémentaire!
      Il est notoire que si feu Kadhafi disposait de l’arme nucléaire ,ou à défaut,de quelques missiles longue portée, il serait encore parmi les vivants. Ce que vous appelez menace n’est en fait que la manifestation du désir de survie.
      C’est l’entité qu’on ne peut nommer qui menace toute la planète tout en bafouant allègrement le droit humain et divin.
      Cela répond à votre questionnement ?

      • @Zelda
        “bafouer le droit humain, et le droit divin” tout en citant Kadhafi et les Mollahs, c’est quand même un peu osé, de mon point de vue, évidemment.
        sur le terrain des droits humains, les deux ont un palmarès assez discutables, non, ?
        Quand au droit Divin, là pour le coup, on est en mode aléatoire, vu que ce sont les Humains qui le disent !
        Et ils ne disent pas tous la même chose, alors que bien souvent ils appartiennent à la même religion.
        aucune garantie sur ce sujet !
        cordialement

  5. Le problème des Européens c’est qu’au niveau des paroles et des intentions c’est souvent mieux que les Etats Unis mais qu’au moment de prendre des décisions concrètes cohérentes avec leurs prises de positions, il n’y a plus personne.
    On verra…

  6. Pour moi c’est une bonne nouvelle…. Trump et netanhaou sont de plus en plus détestés. Le Monde entier est de plus en plus solidaires avec les iraniens et palestiniens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La mystique musulmane d’après l’œuvre de Muhammad Hamidullah (1908-2002)

Tunisie : l’interview du Mufti de la République accordée à une chaîne israélienne suscite un tollé