in

Les musulmans de Grande-Bretagne horrifiés par le meurtre d’un jeune soldat anglais

Le meurtre barbare commis hier, à Londres, par deux hommes armés de couteaux de cuisine et d’un hachoir de boucher, contre un jeune soldat britannique en civil,  laissé pour mort au milieu de la route, a horrifié la Grande-Bretagne, et parmi ses concitoyens, révulsés et épouvantés, les musulmans sont particulièrement sous le choc de cette « loi du Talion » assouvie au nom de l’islam. Un drame, que sa revendication médiatisée sous les objectifs des téléphones portables a rendu plus insoutenable encore.

Le Conseil des musulmans de Grande-Bretagne a aussitôt fait part de son effroi et de son immense affliction, condamnant avec la plus grande force une agression atroce qui enfreint gravement les enseignements fondamentaux de l’islam et ne peut en aucun cas s’en réclamer.

"C'est un acte vraiment barbare qui n'a aucun fondement dans l'Islam, et que nous condamnons sans réserve. Les musulmans ont longtemps servi dans les forces armées de ce pays, fièrement et avec honneur, Cette attaque contre un membre des forces armées est déshonorant, et aucune cause ne justifie un assassinat aussi épouvantable. Nos pensées bouleversées vont vers la victime et sa famille", pouvait-on lire dans le communiqué officiel publié par l’association, tout en exhortant l’ensemble de la communauté musulmane du pays à exprimer son indignation et sa compassion envers le défunt jeune cadet de l’armée britannique et ses proches.

A l’heure où le gouvernement de David Cameron est réuni en cellule de crise pour identifier les deux auteurs du crime, actuellement hospitalisés après avoir été abattus par la police, leurs motivations réelles, leur parcours respectif et leurs éventuels complices ou réseaux, et alors que tous les esprits sont hantés par l’attentat qui avait endeuillé Londres en 2005, tuant 52 personnes, l’inquiétude palpable étreint les musulmans de l’autre côté de la Manche, tous redoutant de voir l’islamophobie vengeresse s’abattre sur eux.

"Cette action va sans aucun doute exacerber les tensions dans les rues du Royaume-Uni. Nous appelons toutes nos communautés, musulmans et non-musulmans, à se rassembler dans la solidarité pour s'assurer que les forces de la haine ne l'emportent pas. Il est important que nous permettions aux autorités de faire leur travail sans spéculation hâtive", a recommandé le Conseil des musulmans britanniques, tout en demandant aux autorités de police d’agir dans le sens de l’apaisement des tensions, et ce dans l'intérêt général plus que jamais fragilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les propos d’une diplomate américaine sur une intervention militaire en Algérie

La mosquée de Montpellier invite Marine Le Pen