in

Les femmes premières victimes de l’islamophobie (reportage)

Si l’islamophobie est en extension en France, ses premières victimes sont des femmes. Ce qui est paradoxal quand on songe à la dénonciation permanente du traitement de celles-ci en islam et à la volonté permanente de les « libérer ». Que l’on porte le foulard ou non, que l’on soit pratiquante ou non, que l’on soit lycéenne ou ménagère personne n’est épargné, comme le montre ce reportage réalisé par Chris Den Hond, Nadia Rabhi et Alain Gresh, avec le soutien d’Amnesty International. Au lieu de parler à leur place, nous sommes allés les écouter, les faire parler de leurs peurs comme de leurs espoirs.

pour voir la vidéo cliquez sur OummaTV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attentats: le père qui avait interpellé Valls envisage de porter plainte

“Agir pour ne pas subir” le fléau de l’islamophobie institutionnalisée