in

Les fascistes israéliens défilent à Jérusalem-Est

L’extrême droite en fête à Jérusalem. La Marche des drapeaux a finalement été autorisée pour ce mardi soir. Organisée pour commémorer la réunification – ou l’annexion – de Jérusalem Est, c’est selon, elle a rassemblé des centaines de militants juifs nationalistes et d’extrême droite.

C’était l’un des premiers tests sécuritaires pour le nouveau Premier ministre Naftali Bennett, et une “provocation” pour les Palestiniens de Jérusalem Est, en colère face au point de convergence choisi, devant la porte de Damas, qui donne sur le quartier musulman de la Vieille Ville. La tension était très forte et des heurts ont eu lieu.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Victoire surprise du FLN en Algérie lors de législatives boudées par les électeurs

Mediapart révèle qu’un groupuscule d’extrême droite planifiait l’empoisonnement des rayons Halal des supermarchés