in

Les déclarations du cheikh Qaradawi choquent l’Iran

Au cours de son prêche du  vendredi à  Doha, Qaradawi  a invité " les fidèles effectuant le pélerinage à La Mecque à "maudir" l'Iran, la Russie et la Chine, qu'il considère comme des ennemis de la oumma (communauté des croyants)." Ce qui a aussitôt suscité une réaction cinglante du Parlement islamique d'Iran qui, dans un communiqué, a qualifié Qaradawi de "mufti à la solde de la cour du Qatar" (….) que les déclarations du cheikh Youssef Qaradaoui ont vraiment déçu tous les musulmans. Comment expliquer qu'une révolution qui se fonde sur l'union des musulmans est accusée par des religieux de cour, d'empire et d'hostilité envers les musulmans ? "

Le Parlement  islamique d'Iran acuse Qaradawi d'avoir été acheté par la monarchie du Qatar qui héberge la plus grande base américaine dans la région. "Il est vraiment regrettable que la République islamique soit ainsi accusée d'hostilité envers le monde de l'islam. Bien entendu ceux qui connaissent Youssef Qaradaoui savent à quel râtelier il se nourrit et par quel régime il est payé, et ne seront pas étonnés par ses déclarations. Personne n'a oublié le feu qu'a mis Youssef Qaradaoui en Irak qui a abouti au massacre de nombreux innocents et qui sans les réactions intelligentes des religieux sunnites et chiites de ce pays, aurait enflammé le peuple de ce pays.  Les religieux du Parlement islamique d'Iran condamnent ces accusations mensongères qui plaisent aux ennemis de la communauté et demandent au cheikh Youssef Qaradaoui d'oublier un instant les profits matériels, de revenir à l'islam et à la communauté, et d'éviter de créer des divisions pour permettre aux forces islamiques de s'unir contre leur ennemi commun". 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la tête d’un terroriste présumé

Russie : le refoulement de cinq collégiennes voilées défraie la chronique