in

Les basketteuses voilées du Mans, une première sportive en France

Face à l’adversité dont elles redoutent plus les préjugés sans concession que l’incorrigible chauvinisme des supporters, les basketteuses voilées du Mans sont conscientes d’entrer dans les annales du sport national en arborant le couvre-chef accusé de tous les maux, qui est au mieux habillé pour l’hiver dans un Hexagone recroquevillé dans un dogmatisme laïc, au pire prohibé par des lois liberticides et des circulaires arbitraires qui foulent aux pieds la loi de 1905.

Qu’à cela ne tienne, les premières sportives en hijab de France jouent plus que jamais collectif, prêtes à dribbler contre tous les stéréotypes, leur premier match test à l’extérieur ayant lieu aujourd’hui, dans la ville d’Alençon. 

Si la Fédération française de basket autorise le port du voile, aussi longtemps qu’il ne cache pas le visage, qu’en sera-t-il du public de la France profonde, sous pression et influence à quelques mois des municipales, devant lequel les joueuses voilées du Mans donneront le meilleur d’elles-mêmes pour marquer des paniers victorieux ? Des paniers qui seront doublement victorieux s’ils parviennent aussi à changer les regards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Estrosi publie un sondage sur son opposition au projet d’une mosquée à Nice

Dossier de “L’express”: Musulmans ciblés, laïcisme crispé…