in

Les adieux d’un Néerlandais d’origine marocaine suite aux propos abjects de Geert Wilders

Et si un jeune néerlandais d’origine marocaine, écoeuré et apeuré par l’ascension fulgurante de Geert Wilders, le leader rageur de l’extrême droite et macabre fossoyeur du multiculturalisme sur une terre qui était pourtant heureuse de l’avoir fécondé et vu fleurir, décidait de faire ses bagages pour un aller simple vers le Maroc, avant que la fureur de ce nouveau « führer » pro-sioniste des temps modernes ne triomphe de toutes les belles âmes, pétries de tolérance, qui font encore battre bien des cœurs ?

Nessim El Ahmadi s’est glissé dans la peau de ce citoyen, un peu trop typé et un peu trop marocain aux yeux d’un Geert Wilders qui, après avoir éructé sa haine implacable de l’islam, voit rouge désormais contre une nationalité, en l’occurrence la communauté marocaine des Pays-Bas et l’a récemment clamé haut et fort à toutes les tribunes : « Il devrait y avoir moins de Marocains chez nous ».

C’est sur le quai d’une gare que le jeune homme a mis en scène ses adieux, pleins de reconnaissance, à la population néerlandaise, afin de tester les réactions de citoyens ordinaires qui lui ont réservé de bien belles surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arabie saoudite, « Les basses œuvres »

Une Britannique manie l’ironie contre les préjugés liés au voile