in

L’environnement palestinien pourri par les eaux d’égoût des colonies !

Cette région était un parc touristique naturel palestinien, mais les eaux d’égoût déversées par les colons israéliens ont gravement endommagé le sol, à tel point qu’il dégage désormais une odeur insupportable, témoigne Khalid Maali, chercheur à l’Institut de Recherche Appliquée de Jérusalem. L’agriculture palestinienne est également touchée, ainsi que le bétail qui s’abreuve dans les sources d’eau qui ont été ainsi polluées.

L’Institut estime que 80 % des eaux domestiques des colonies s’écoulent dans les villages palestiniens environnants. Et quand on sait qu’il y a plus de 500.000 colons installés illégalement en Palestine (à Jérusalem-Est et en Cisjordanie), on imagine l’ampleur des dégâts.

Mais cela ne fera sans doute pas partie des discussion entre Hollande et Netanyahou lors de sa prochaine visite en Israël.Et cela n’empêchera sans doute pas la plupart des médias de relayer la prose israélienne sur l’écologie. Ni même à nos dirigeants de mettre un terme au scandale qui consiste à accorder des déductions fiscales aux donateurs du KKL, agence israélienne spécialisée dans le vol des terres palestiniennes et dans leur « reconversion en espaces écologiques » !

Source : Agence Maan

CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter: Obama, « roi des faux followers »

Québec : les violences islamophobes à la hausse sur fond d’un débat sur les valeurs nationales