in

L’élue américaine Rashida Tlaib refuse les conditions posées par Netanyahou

Retournement de situation : Netanyahou a finalement accepté vendredi que Rashida Tlaib soit autorisée à aller en Palestine “pour des raisons humanitaires”, seulement pour y voir sa grand-mère de 85 ans. Mais l’élue américaine vient de refuser ces restrictions et ne veut pas « se courber face à la politique oppressive et raciste d’Israël”.

Rashida Tlaib, l’élue d’origine palestinienne, indique qu’elle souhaite renoncer à son voyage en Israël pour voir sa grand-mère suite à la situation humiliante qu’elle a subie, et ne pas vouloir « se courber face à la politique oppressive et raciste [d’Israël] ».

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Rashida Tlaib avait demandé à pouvoir visiter sa famille, et plus particulièrement sa grand-mère, qui vit dans le village de Beit Ur al-Fauqa, près de Ramallah, en Cisjordanie occupée. « Il pourrait s’agir de ma dernière chance de pouvoir lui rendre visite », a fait valoir l’élue américaine dans sa lettre mise en ligne.

Mais face à la situation, l’élue américaine préfère renoncer indiquant : « J’ai décidé que rendre visite à ma grand-mère dans ces conditions oppressives allait à l’encontre de tout ce en quoi je croyais : combattre le racisme, l’oppression et l’injustice ».

Publicité

Et elle souligne qu’il est anormal que le territoire israélien soit la seule porte d’entrée pour se rendre en Palestine, où vit sa grand-mère, qui habite près de Ramallah.

C’est justement la réaction qui était attendue côté palestinien. Depuis la décision israélienne d’autoriser finalement la venue de Rashida Tlaib en Cisjordanie occupée, des militants palestiniens lui demandaient sur les réseaux sociaux de refuser cette visite à caractère “humanitaire”.

« La puissante membre du Congrès est interdite de territoire mais la petite-fille qui veut voir sa grand-mère est tolérée », analyse le chercheur Tareq Baconi de l’ONG International Crisis Group, qui remarque que cette saga est le reflet d’une longue dépolitisation de la cause palestinienne, désormais transformée en problème uniquement humanitaire.

Pour rappel, Netanyahou avait annoncé jeudi sa décision de refouler les deux élues démocrates, en raison de leur position en faveur du droit à appeler au boycott de cet Etat.

Publicité

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité

11 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Si j’ai bien compris, cette personne désire rendre visite à l’une de ses proches.

    Autorisation refusée dans un premier temps, puis finalement accordée pour raisons humanitaires.

    Cette autorisation en poche, la demandeuse est tout à fait libre de visiter ou non sa parente.

    C’est elle, et seulement elle, qui décide.

  2. Va pleurer au crif, ils te donneront sûrement une invitation au dîner de cons annuel avec en prime une médaille de la pleureuse de l’année voire du siècle

  3. Bravo Madame Rashida Tlaib, vous defendez une cause juste. Israêl et ses alliés s’associent au diable toute en écrasant soit disant leurs valeurs républicaines, démocratiques …

  4. Voilà une députée qui a le sens de l’honneur et de la dignité face à des politiques abjects et qui sont prêts à manger même du cirage pour briller auprès de son électorat facho et stupide…

  5. Bravo à elle !

    Netanyahou n’a pas à dicter en plus les conditions du droit de visite à une grand-mère …

    Il est tellement ignoble et abject qu’il est capable de lui faire le coup et de se déguiser en grand méchant loup, celui du petit chaperon rouge…

    Il n’a d’ailleurs rien d’autre à faire… Alors que s’il perd les prochaines élection il ne pourra plus s’asseoir sur sa mise en examen pour corruption…

    Honte à lui !

    • Je ne comprend pas Nethaniaou!!!!
      Cette palestinienne, fait ce a quoi elle a été élevé, dénigré Israël, elle ne devrait pas avoir le droit de foulé le sol a vie!!!
      Si elle veux voir sa grand mère, qui apparemment l’a élevé dans la haine(seul culture palestinienne), qu’elle demande un visa a l’ap, et quelle la fasse venir, ou alors qu’elle aille en Jordanie si elle trop fatigué!!
      de plus je viens de découvrir, qu’elle financer par un site antisémite notoire!!! MIFTAH, mème pas eantisionisemith, uniquement anti juif!!!
      Franchement, que cette femme, travail pour les gens qu il l’ont élue, ou qu’elle aide les femme palestiniennes qui vivent au moyen age.
      Car il est evident qu’elle a surfer sur la haine d’Israël pour être élue!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’été où l’Adhan résonna en Espagne, dans le palais de l’Alhambra

Le musulman entre la dévotion et la distraction, entre la piété et le plaisir