in

Leïla Shahid : les attentats de Paris sont “une prise d’otage de l’islam”

C’est à Bruxelles que Leïla Shahid, l'ambassadrice de la Palestine auprès de l’Union européenne que l'on ne présente plus, a battu le pavé dimanche, se mêlant à l'immense élan citoyen en faveur de la liberté d’expression et contre le terrorisme qui a déferlé dans les rues de la capitale belge en signe de solidarité avec la France endeuillée.

Invitée de la chaîne de télévision publique RTBF, cette grande figure de la Palestine est revenue sur les temps forts de cette marche unique dans les annales internationales, de par son exceptionnel caractère fédérateur au-delà des seules frontières hexagonales, tout en appelant avec force les musulmans de Belgique à faire entendre leurs voix, tant l’intensité de l’onde de choc des attentats de Paris a des répercussions directes et incommensurables sur l'ensemble des musulmans d'Europe et plus largement d'Occident.

Se disant "confiante et pleine d’espoir" devant cette formidable mobilisation qui l’a profondément émue, Leïla Shahid a confié : "J’ai été bouleversée par la solidarité internationale, dans une situation où tout le monde a peur, non seulement les juifs de France qui ont été directement attaqués, mais aussi les musulmans de France, de Belgique et de partout. Ces derniers savent que ces actions terroristes vont aussi se retourner contre eux parce que, malheureusement, on fait l’amalgame dans la population. A côté des victimes qui sont mortes, les autres victimes sont les musulmans du monde".

Interrogée sur le sentiment que lui a inspiré le cri de guerre lancé par l’un des frères Kaouchi « On a vengé le Prophète », elle a répondu sans ambages : "C’est une insulte pour les musulmans, pour les pratiquants, qu’ils soient indonésiens, malaisiens, turcs ou arabes. C’est terrible parce que c’est aussi une prise d’otage de l’islam et du Prophète que l’on prétend venger", avant d'insister : "Il y a eu un amalgame au sujet des victimes juives : Amedy Coulibaly a prétendu qu’il défendait les pays musulmans et la Palestine. Merah a dit la même chose à Toulouse, et Nemmouche à Bruxelles également en tuant des visiteurs du musée juif".

Exhortant à soutenir les musulmans européens, Leïla Shahid a insisté sur le "malaise très profond" qui mine de l’intérieur la communauté musulmane, aggravé par les discriminations dont elle est constamment victime. "Pour l’aider, il faut voir qu’il y a aussi des raisons sociales, culturelles de non-intégration et de non-assimilation, et du sentiment de rejet. Il y a une méconnaissance totale de la civilisation et de la culture musulmane. Je pense qu’il faut commencer par l’école", a-t-elle vivement préconisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hayat Boumeddiene est en Syrie depuis le 8 janvier (vidéo)

La déclaration de Ronaldo au sujet des attentats à Paris : gare à l’intox!