in

Le village d’Ahed Tamimi : une décennie de résistance à l’occupation israélienne

Boucle d’or de la Cisjordanie occupée, Ahed Tamimi, la petite fille timide de Nabi Saleh, un village près de Ramallah, s’est muée à l’adolescence en héroïne de la Résistance palestinienne. Témoin et victime de la cruauté d’Israël – 3 proches parents ont été tués et ses propres parents arrêtés à plusieurs reprises, avant d’être incarcérée à son tour en 2017 – elle se dressa très tôt, en faisant montre d’une impressionnante combativité, contre les soldats de l’armée d’occupation.

Le monde entier se souvient de son face-à-face stupéfiant avec l’un d’entre eux. Elle n’avait alors que 11 ans. Depuis plus d’une décennie, de génération en génération, son village, peuplé d’irréductibles Palestiniens, résiste encore et toujours à l’oppresseur israélien, avec une bravoure extraordinaire.

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La défaite de l’Algérie, une mauvaise nouvelle pour les affaires

Râbi’a, une mystique musulmane du VIIIe siècle, au-delà du bien et du mal