in

Le tir groupé judiciaire de la LDJM contre Manuel Valls, Charlie Hebdo, Valeurs Actuelles et Riposte laïque

Ce n’était pas un vain mot, et Karim Achoui en fait l’éclatante démonstration aujourd’hui, la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans, qui a vocation à donner ses lettres de noblesse au « droit offensif » comme nous l’assurait récemment son président sur OummaTV, s’est bel et bien mise en branle contre l’islamophobie sous toutes ses formes et à tous les niveaux, jusqu’au sommet de l’Etat.

La preuve en est, cet impressionnant tir groupé judiciaire contre le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et trois supports médiatiques, tous se croyant certainement bien à l’abri derrière le confortable paravent de la liberté d’expression : Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique qui renfloue ses caisses sur le dos de l’islam, le site Riposte laïque, et le magazine Valeurs actuelles.

Communiqué de la LDJM :

“La Ligue de Défense Judiciaire des musulmans (LDJM), représentée par son président M. Karim ACHOUI, a fait citer par le biais de ses avocats emmenés par Maître Jean-Marc FLORAND, Maître Raphaël CHICHE et le bâtonnier Maître Edouard MARTIAL, “Charlie Hebdo”, “Valeurs actuelles” ainsi que “Riposte laïque”.

Ces derniers sont cités à comparaître devant la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris, pour “incitation à la haine à raison de l’appartenance religieuse”, délit prévu par l’article 24 alinéa 6 de la loi du 29 juillet 1881. Sont concernées les couvertures du 10 juillet 2013 de “Charlie Hebdo”, “le Coran c’est de la merde”, du 26 septembre 2013 de “Valeurs actuelles” avec Marianne portant une burqa et le titre “naturalisés l’invasion qu’on nous cache”, et plusieurs publications du site “Riposte laïque”. Une particularité concerne “Charlie Hebdo” qui est également cité devant le Tribunal correctionnel de Strasbourg du chef du délit de blasphème, prévu à l’article 166 du Code pénal d’Alsace-Moselle. En outre, une plainte à l’encontre du Ministère de l’Intérieur, Manuel Valls, sur ses propos du 19 août 2013 concernant “la compatibilité de l’islam avec la démocratie”, est déposée auprès de la Cour de Justice de la République (CJR).”

A voir ou à revoir, Karim Achoui détaillant la stratégie résolument offensive de la LDJM dans “l’Esprit d’Actu”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Syrie: bombardement d’une mosquée à Homs (vidéo)

Des blessés syriens soignés en Israël