in

Le réalisateur Karim Miské accusé de dédouaner Ariel Sharon

En déplacement à Alger pour présenter son documentaire  “Juifs & Musulmans… si loin si proches” produit par Arte, le réalisateur franco-mauritanien Karim Miske a dû affronter les critiques d’une partie de la presse algérienne qui lui reproche d’avoir « totalement zappé l’implication d’Ariel Sharon dans les massacres de Sabra et Chatila. »

Selon le quotidien l’Expression,  Karim Miské “était particulièrement mal à l’aise pour défendre son sujet face à une assistance franco-algérienne très au fait du sujet sensible et des rapports entre les musulmans et les juifs.”

Après la diffusion de son documentaire, Karim Miské  a déclaré notamment: “Officiellement, il n’y a aucune preuve de l’implication d’Ariel Sharon dans les massacres de Sabra et Chatila. Le massacre a été commis par les phalangistes chrétiens.”

L’Expression  lui a rappelé   “que  la commission israélienne Kahan, avait établi la responsabilité  en tant que ministre de la Défense durant l’intervention militaire israélienne au Liban de 1982.” C’est Sharon  « qui avait donné l’ordre à ses troupes qui encerclaient les camps palestiniens de laisser passer les milices chrétiennes et leur donner un alibi de taille: venger l’assassinat du président libanais et leader des maronites, Bachir Gemayel. »

Le quotidien L’Expression poursuit en notant d’autres omissions  du documentaire qui s’inscrivent dans « une pure manipulation de l’histoire et des faits de Karim Miské qui  a présenté le mufti de Jérusalem Amin, Al-Husseini, comme le «nazi» de la nation musulmane pour avoir rencontré Adolf Hitler et demander son soutien pour protéger les nations arabes. Le réalisateur franco-mauritanien a zappé, en revanche, le geste noble du recteur de la mosquée de Paris, Si Kaddour Benghabrit qui avait sauvé la vie d’une centaine de juifs, dont celle du chanteur algérien Salim Hilali, en leur octroyant des certificats d’identité musulmane qui leur permirent d’échapper à l’arrestation et à la déportation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Marche d’Hiver pour Gaza a rassemblé des milliers de Britanniques de toutes confessions

Maroc: Ifrane, seconde ville la plus propre au monde