in

Le Qatar et l’Arabie Saoudite financent la Fondation Clinton

Le Qatar, l'Arabie Saoudite et les  Émirats arabes unis figurent parmi  les générateurs donateurs de la Fondation Clinton selon   la presse américaine.  Rappelons que Hillary Clinton a joué un rôle majeur dans l'instauration du chaos en Libye.  L'ancienne secrétaire d'État et probable candidate à la présidentielle américaine de 2016  a  également fermement  soutenu  l'agression israélienne  contre Gaza durant l'été 2014. Ce qui n' a pas empêche les Etats du Golfe de sortir leur carnet de chèque pour verser des millions de dollars à la Fondation Clinton qui se veut "humanitaire" et "écologique".

En 2014, le Qatar  a ainsi  versé entre 1 et 5 millions de dollars,  alors que l'obole saoudienne  est évaluée   entre 10 millions et 25 millions de dollars depuis la création de cette fondation en  1997. Ces monarques du Golfe ne manqueront pas de trouver quelques "cheikhs pour émettre une fatwa et expliquer que ces sommes versées s'inscrivent dans le respect de la  Zakat,  aumône légale et troisième pilier de l'Islam après l'attestation de foi et la prière. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Opération portes ouvertes à la mosquée de Béziers (vidéo)

Les mosquées mobiles pourraient prochainement sillonner Moscou