in

Le projet de loi sur le voile reporté : les musulmanes sauvées par le gong ?

« Le temps est très gentleman avec moi » disait l’actrice Anouk Aimée. Avec les musulmans de France aussi à en croire les déclarations officielles du Sénat, invoquant un manque « de temps » pour justifier son report de projet de loi, loi particulièrement gauche, pour ne pas dire maladroite. Le temps sans doute de trouver les mots justes pour proposer une nouvelle loi, tout aussi discriminante, mais non moins injuste. Cette fois les mots ont été trop gros, les desseins trop visibles, les pensées trop lisibles.

Un peu de réflexion s’impose chez nos élus, laissons leur du temps, ils trouveront bien une nouvelle prose : « le temps révèle toute chose » (Tertullien). Attendons de voir ce qu’ils nous proposent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maroc : le Mouvement du 20 février accepte de dialoguer avec Abdelilah Benkirane

Comprendre la révolution syrienne