in

Le procès pour corruption de Benjamin Netanyahou s’est ouvert à Jérusalem

Refusant de s’asseoir dans le box des accusés avant que les caméras ne quittent la salle d’audience, Benjamin Netanyahou est le premier chef de gouvernement israélien à répondre d’accusations criminelles en cours de mandat.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il n’y a plus ensuite qu’à juger les dirigeants du Hamas et du Djihad islamique qui lancent des rockets sur Israël pour exister de façon politique, alors qu’ils ne peuvent vaincre. La provocation dans un but politique a causé combien de morts ?

    • Ce premier ministre va être jugé en toute équité et la justice se prononcera s’il faut le condamner ou l’acquitter au regard des faits qui lui son reprochés.
      C’est le processus classique de la justice dans toutes les démocraties.
      Qu’en est-il dans les dictatures arabes ?
      Les tyrans de Téhéran, les dictateurs de Turquie, du Soudan, du Qatar ou d’Irak, les mafieux du Maghreb eux sont protégés, s’enrichissent, laissent mourir de faim leurs peuples et coulent des jours heureux !
      Chercher l’erreur ????

  2. Je lui conseille comme défense de beugler « vous êtes des antisémites » !
    Et pendant ce temps là les territoires se font annexer, voler, spoiler officiellement et ai grand jour tout en silence, en période de Covid …

Laisser un commentaire

Chargement…

0

En ce moment de réflexion, choisissons la compassion

Levallois-Perret : plus de 2 000 musulmans réunis dans un stade pour la prière de l’Aïd el-Fitr avec respect de la distanciation physique