in

Le prince saoudien Al Walid Ben Talal vole au secours de Disneyland Paris

Classé 26e fortune mondiale en 2013 par le magazine Forbes, le prince Walid Ben Talal, neveu du roi Abdallah, a décidé de voler au secours de Disneyland Paris en injectant 532 millions de dollars afin de maintenir la participation de 10% qu'il détient dans cette société.

Cette somme s'inscrit également dans le plan de recapitalisation de 1 milliard d'euros lancé par la maison mère américaine, Walt Disney. Cette décision du prince Walid Ben Talal fait suite à sa visite de Disneyland à Paris, la semaine dernière, où il a déclaré avoir été impressionné. Avec une fortune personnelle estimée à 33 milliards de dollars, l’héritier du trône saoudien est l'inégalable nabab n°1 dans le club très fermé des richissimes businessmen arabes, qui ont tous les moyens de leur folie des grandeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un nouvel incendie criminel détruit une mosquée en Allemagne

Mort de Said Bourrarach : quatre hommes jugés aux assises en mars