in

Le prince du raï Cheb Mami indésirable au Festival du monde arabe de Montréal

Le prince du Raï a été rattrapé par son passé judiciaire. initialement invité dans le cadre du Festival du monde arabe de Montréal en novembre 2011, Cheb Mami a vu son concert annulé dans la province francophone du Canada. « Malheureusement, ce choix artistique a suscité une controverse qui pourrait nuire aussi bien aux objectifs visés par la tenue de cette activité qu’à la mission même du FMA en tant qu’événement rassembleur », a indiqué le Festival dans un communiqué. En liberté conditionnelle depuis le 23 mars, Cheb Mani avait été condamné en 2009 à cinq ans de prison par la justice française pour avoir organisé une tentative d’avortement forcé sur son ex-conjointe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le documentaire qui fait trembler certains acteurs du marché Halal

Kadhafi donne des leçons de droits de l’homme à David Cameron