in

Kadhafi donne des leçons de droits de l’homme à David Cameron

Cible des bombardements de l’OTAN, le Président libyen Mouammar Kadhafi, plus que jamais insubmersible, a profité des émeutes qui enflamment actuellement plusieurs villes anglaises pour faire la leçon au Premier ministre David Cameron, via son ministre des affaires étrangères, Khaled Kaaim. Entre les frappes aveugles des avions de l’OTAN, ce dernier a déclaré que « Cameron et son gouvernement doivent partir après les manifestations populaires contre eux et la violente répression exercée par sa police contre ceux qui ont participé à ces manifestations pacifiques »

Le Président iranien Mamoud Ahmadinejad lui a emboité le pas en dénonçant « le comportement sauvage de la police britannique »

Préoccupé qu’il est par la gestion de plusieurs fronts, on ignore cependant si Cameron disposera de suffisamment de temps libre pour suivre l’actualité et écouter la leçon de ses nouveaux professeurs. Après la guerre contre la Libye qui est déjà un fiasco, le Premier ministre britannique est confronté à un nouveau théâtre de violence en interne, qu’il a lui-même créé par une politique économique anti-sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le prince du raï Cheb Mami indésirable au Festival du monde arabe de Montréal

“Le retour d’Hitler pour combattre la racaille étrangère”