in

Le président d’un conseil régional israélien :”Pas d’Arabes dans mes piscines”

"Je ne déteste pas les Arabes mais je ne les veux pas dans mes piscines" , a déclaré jeudi à une radio israélienne ce fonctionnaire de d’Etat d’Israel, Etat régulièrement cité en modèle pour sa "modernité" et sa "démocratie".

Moderne comme du temps où les Noirs américains n’avaient pas accès aux lieux publics et privés réservés aux Blancs, comme au temps de l’Afrique du Sud de l’apartheid.

"Leur culture de la propreté n’est pas la même que la nôtre", ajouté ce tenant de la ségrégation à l’intérieur d’Israël, dont le conseil régional regroupe 18 communautés juives parfois proches de villes arabes (car les villes aussi sont ségréguées en Israël).

Mais le même gars s’est défendu d’être "raciste". La gangrène xénophobe est tellement répandue en Israël qu’elle fait partie de la norme.

CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attaque de l’église: Pour F. Fillon; “la religion est un prétexte utilisé par des totalitaires”

Le FLNC du 22-octobre menace les “islamistes radicaux” d’une “réponse déterminée”