in

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant : les immigrés « doivent adopter nos coutumes »

Toujours en pleine lumière, quand il n’est pas en filigrane, l’islam en général, et celui des banlieues en particulier, a été au cœur de l’enquête sociologique dirigée par le politologue Gilles Kepel, et appelée de ses voeux par l’édile de Clichy-Montermeil Xavier Lemoine, qui s’en est même attribué la paternité…

Qu’ils soient chercheurs ou élus du peuple, les entomologistes de la présence musulmane en sont souvent les grands pourfendeurs, passés maîtres dans la fabrication d’un épouvantail vendeur et utile, qui les amènent à l’inéluctable conclusion que "l’islam est un problème".

Le rapport tant attendu par l’Elysée a déjà porté ses fruits, à l’instar de Claude Guéant, ministre de l’Intérieur et des cultes, qui a donné le ton de son prochain déplacement dans la ville étudiée à la loupe, Clichy-Montfermeil : « les immigrés que nous accueillons chez nous » doivent « adopter nos coutumes, respecter nos lois » et « être intégrés », a-t-il déclaré sur LCI.

Toute une étude, à l’objectivité suspecte, pour alimenter les préjugés sur la banlieue, on dirait à s’y méprendre une croisade politique légitimée par le vénérable sceau de la recherche, qui élude avec une constance très révélatrice la seule solution à tous nos maux : l’intégration par l’emploi.

« Ce qui n’est pas acceptable, c’est que la règle de la communauté vienne en opposition à la règle de la vie commune en France » a renchéri l’ancien secrétaire général de l’Elysée, qui a repris le flambeau des mains de Brice Hortefeux, déchu après une supercherie dialectique – Auvergnate pure souche ! – qui lui a valu une condamnation pour injure raciale, unique dans les annales républicaines.

Cette déclaration de Claude Guéant, dont les saillies verbales sont du même tonneau que son prédécesseur, intervient deux jours après la remise d’une « charte des droits et devoirs du citoyen français » élaborée par le Haut Conseil à l’Intégration (HCI), et que devront signer les étrangers naturalisés à partir du 1e janvier 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site identitaire lance une pétition contre l’ouverture d’un abattoir Halal

François Burgat :« Le succès islamiste repose sur une puissante dimension identitaire »