in

Le ministre de l’Intérieur autrichien veut interdire la distribution du Coran par les salafistes

Dans l’Autriche dirigée par Christian Kern, le chancelier fédéral social-démocrate, Sebastien Kurz, son ministre de l’Intérieur, veut mettre un terme, toutes affaires cessantes, à la distribution du Coran dans les rues par les groupes salafistes, redoutant les effets de leur campagne prosélyte menée sur le terrain, à différents endroits du pays.

Le jeune ministre conservateur appelle instamment à un amendement de la loi en vigueur pour les empêcher de prêcher une parole radicalisée dans l’espace public, derrière laquelle, selon lui, se dissimule l’intention inavouée et inavouable de recruter de futurs terroristes. « Les campagnes salafistes sont une expression de l'islam politique, que nous ne pouvons tolérer plus longtemps », martèle Sebastien Kurz.

Les autorités ont récemment essayé de faire barrage à plusieurs de leurs actions de proximité, mais les islamistes radicaux, ou étiquetés comme tels, sillonnent actuellement le pays, ce qui complique la tâche du gouvernement autrichien.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une nouvelle venue dans l’univers des émoticônes : une femme en hijab

Un homme ordonne à son cochon de mordre une gendarme d’origine maghrébine