in

Le métro d’Alger cherche des voyageurs

Doté de 10 stations, avec une longueur de réseau de 8,6 km, le métro d’Alger  qui est  le second métro Africain après celui du Caire peine à attirer des voyageurs. Depuis sa mise en service le 1er novembre 2011, la Ratp El-Djazaïr, chargée de l’exploitation commerciale tablait sur plus de  13 millions de voyageurs pour l’année 2012. Or avec une moyenne de 33 333 passagers quotidiens, cet objectif pour le moins ambitieux ne sera jamais atteint.

Il est vrai que  le tarif du ticket de métro à Alger ( 50 DA)  est particulièrement cher dans un pays où le salaire minimum garanti est de 18.000 dinars. Les abonnements proposés ne sont pas également  accessibles à toutes les bourses: un abonnement mensuel coûte 1 820 DA,  et 540 DA pour un abonnement  hebdomadaire,  400 DA  pour un carnet de 10 tickets. Bref pour beaucoup d'algérois le métro demeure  un moyen de transport de luxe.

Inauguration du métro par Abdelaziz Bouteflika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une rentrée sans voile dans toutes les écoles de Bruxelles?

Les restes d’une centaine de combattants palestiniens restitués par Israël