in

Le message du pape François aux musulmans

François poursuit sa visite historique aux Emirats arabes unis, le berceau de l’islam. Le souverain pontife a dénoncé les guerres qui ensanglantent la région.

Publicité

25 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Patrice en France les chretiens et les musulmans s’entendent plutot bien…au grand dam des integristes de tous bords et en premier lieu des integristes de la laicité tres actifs actuellement; Yasmina Vatican 2 ne s’est jamais attaqué aux musulmans; cette phrases concerne surtout les integristes de la laicité tres hostiles a la religion representée dans l’europe de l’epoque par le christianisme qui etait tres persécuté; dans les pays de l’est ;Jean paul 2 a ecrit des choses tres positives sur l’islam;je n’adhere pas a toutes ses idées mais sur la paix entre les religions je l’admire; mais bon c’est de bon ton d’etre lourdement indigné a notre epoque des qu’on voit un foulard ou une croix ….ca donne l’air intelligent de dire qu’on ne croit en rien….

    • Je sais pour Vatican II, j’ai étudié le sujet. Les Eglises, orthodoxes, catholique ou réformées, découvrirent alors , après des siècles d’évangélisation ouverte sur les pas des colonisateurs, les vertus balsamiques du dialogue. L’Eglisse catholique en particulier, apres Vatican II( 1964) semblait s’être repentie. Un leurre. Ses missionnaires ne firent que changer leur fusils d’épaule. Leur nouvelle arme est le document Nostra Aetate. Il ne parle pas de l’islam en tant que religion mais des musulmans qui croient au Dieu Un, jeunent et prient. Tous les musulmans qui ont participé à ces dialogues de religions vous diront la même chose: on nous offre un strapontin. il vaut mieux le prendre et jouer le jeu du dialogue. on découvrira peut etre des choses à dire et à partager, pour apporter notre collaboration à un monde de paix et de compréhension apres des siècles de polémique et de guerre. mais en réalité c’est un dialogue pour dupe, un dialogue comme un hameçon pour évangéliser: Dialogue qui devient vite une polémique . l’islam du Coran, le prophète Mohamed ne sont pas reconnue comme Révélation Divine par un messager prophète de Dieu… Le Coran se réduit à une déformation de la Bible alors autant croire en Jesus le Christ…

      Le discours de Rastibonne( septembre2006) de sa Sainteté Benoit XVI m’avait finalement convaincu qu’il est inutile d’insister. Les Eglises n’avaient pas changé de stratégie et de but. Elle avaient seulement changé de tactique.

  2. En réponse à Karim ,non seuls les morts chretiens ne comptent pas ,mais Je tiens à rappeler leur mort au bon souvenir de ceux qui les ont oubliés .

  3. Quelques chiffres du cardinal Sakho ( Eglise Chaldéenne d’ Irak) 61 églises détruites,1224 chretiens tues,120000 expulsés,23000 maisons et biens saisis.
    Les chiffres de 2018 font état de 4305 chretiens tues dans le monde en raison de leur foi….Chiffre en augmentation constante…..
    Le Patriarche de Knalleb ( province d’Idlib) ” Les chretiens sont ici comme des agneaux parmi les loups”.
    Saint Père,allez jusqu’au bout de la vérité et dites nous ceci : l .Occident a trahi ses amis chretiens d’Orient.Vos visites tendant à construire des ponts interconfessionnels ne serviront à rien si elles ne visent pas à améliorer la situation des chretiens la bas

    • Mais tout à fait! Et c’est horrible, terrible!!!!!!
      Allez jusqu’au bout et comptez les mosquées détruites et les autres morts (ils se comptent en million pour info). Sauf à m’expliquer que seuls les morts chrétiens comptent.
      Je vous invitent à lire “56” de Jean-Loup Izambert. Vous comprendrez ce que signifie les “chrétiens” d’occident ont trahi les chrétiens d’orient. Ce n’est plus trahir mais sacrifier qu’il faudra écrire la prochaine fois.

  4. Yasmina,

    Ce que vous dites est à peu près l’inverse de la réalité.
    -c’est l’islam qui est dans une attitude de domination. Certes elle admet un pluralisme religieux, mais en faisant des chrétiens et juifs des citoyens de seconde zone via la dhimmitude largement théorisée et mise en pratique
    -le christianisme lui permet la liberté de conscience et les apostats ne sont pas mis à mort comme c’est le cas de manière très courante dans l’islam.

    • @Ludovic

      la tolérance chrétienne est une imposture. Voyez les pays où les chrétiens détiennent encore le pouvoir. La Pologne, ou l’Irlande, par exemple. Les cathos sont devenus tolérants parce qu’ils sont en faillite. Mais les chrétiens qui cartonnent, les évangéliques, sèment la terreur partout où ils s’installent.
      Il n’y a pas une bonne et une mauvaise religion. Pas plus qu’un bon et un mauvais diable.
      Lorsque deux religions se concurrencent, ça débouche inéluctablement sur des massacres. C’est comme ça depuis que les religions monothéistes ont été inventées. chiites contre sunnites, catholiques contre protestants, et même salafistes contre FM. Faut quand même avoir la passion du détail. Bref, adhérer à ce genre de culte, c’est entrer en guerre contre le reste du monde, sans bien savoir pourquoi.

      Bien. Ca nous permet de vendre des Rafale aux déments. Un super avion, soi dit en passant, bien mieux que le F 35. Je comprends que les déments achètent ça. Car même les dingues raisonnent. Schopenhauer avait bien compris que la logique n’était qu’un accessoire de nos pulsions incontrôlées.
      Eh! Tu viens d’apprendre un truc! Des centaines de pages résumées en une ligne. Du coup, tu peux aller te recoucher sans culpabiliser. Merci qui?

    • Le don d’exageration est une bonne voie à la propagande.
      Qu’entendez-vous par “de manière très courante”?
      Combien d’apostats sont mis à mort chaque année “en islam”? Ce serait intéressant de vous lire nous parler des apostats mis à mort aujourd’hui le 6 février 2019 “en islam”.
      ps: les ” ” ne sont pas anodins…

    • @ Ludovic: vous dites
      – “c’est l’islam qui est dans une attitude de domination” Il ya 1( siecle peut etre et jusqu’au &-/17 siècle peut erte mais depuis 200 ans, il ya un reflux, les musulmans se font coloniser par les Occidentaux, se font agresser dans leur pays et ne font que se défendre contre cette agression multiformes.

      “. Certes elle admet un pluralisme religieux, mais en faisant des chrétiens et juifs des citoyens de seconde zone via la dhimmitude largement théorisée et mise en pratique”
      C’est plutôt une bonne chose. Le statut de dhimmi est un statut de protection contre paiement d’un impôt ( uniquement les hommes valides pouvant porter les armes. Les femmes, enfants et invalides en sont exemptés. Cet impôt c’est l’équivalent de la zakat pour les musulmans. Ce sont tous les deux des impôts à payer à l’etat musulmans) dans un etat musulman. Cette protection garantie la libre pratique de sa religion et meme permet à des tribunaux et juges de rendre la justice pour les minorités non musulmanes. Elle a permis aux juifs d’accompagner les musulmans dans leur conquêtes, de devenir conseillers des cCalifes et meme des ministres surtout des finances( comme chez les Omeyades par exemples) Je vous recommande de lire Bernard Lewis à ce sujet. Sinon comment croyez vous que les minorités chretiennes, juives, sabennes et autres auxquelles on a étendu le statut de dhimmi, comment auraient elles survécu en terre d’islam jusquà nos jours? Les sabeens par exemple ont dû s’exiler avec la guerre de Bush contre l’Iraq en 2003.https://fr.wikipedia.org/wiki/Sab%C3%A9isme

      Dans les etats modernes aujourd’hui le statut de dhimmi n’existe plus puisque l’etat moderne a des citoyens de confessions differentes tous égaux devant la loi.

      Avez vous voyagé au Liban, Syrie, Jordanie, Iraq??? voyez le nombres de deir, couvents, eglises Etc. Cette année 2019 est décrété l’année des chrétiens orientaux au Liban. Profitez en.

      “-le christianisme lui permet la liberté de conscience et les apostats ne sont pas mis à mort ” de nos jours , oui, puisque en Occidents, on ne croit plus ni en Dieu ni au Diable… Mais historiquement non. Sinon comment comprendre l’Inquisition par exemple???

      “comme c’est le cas de manière très courante dans l’islam.” Seulement quand la personne s’en prends à l’Etat et se rebelle. Sinon, c’est une bonne façon de se débarrasser des concurrents.
      Coraniquement, il n y a rien qui dis qu’il faut tuer un apostat. son châtiment appartient à Dieu au jour du Jugement Dernier. Durant sa vie, Notre Prophète n’a tué personne ayant apostasié. La jurisprudence islamique qui permet le meurtre de l’apostat se base sur un hadith classé faible car rapporté par une seule personne, IBN Al Abbas, un cousin du Prophète qui avait 13 ans à la mort du Prophète.

      Sinon, mon opinion, partagé par d’autres musulmans mais pas par les salafistes, comme le Coran est pour nous Parole de Dieu que nul ne peut changer, alors les tenants du pouvoir en complicité avec des religieux ont fabriqués ou plutôt utilisé les hadiths( dits du Prophètes rapportes et mis par ecrits 2 siècles apres sa mort) qu’on peut adaptés aux lois qu’on veut promulgués et la manière dont on veut gouverner. Beaucoup de lois ou coutumes dites islamiques ne sont nullement coraniques comme la peine pour l’apostat, ou l’adultère par exemple.

  5. C’est un peu affligeant que ce discours ne suscite que des commentaires aussi pauvres…

    Le pape François plaide sur le territoire de la péninsule arabique où est né l’islam (peu importe que ce soit plus à l’ouest car c’est ça le signe important) :

    1° pour la paix et la justice, sans distinction de race, langue, religion, région ;
    2° pour la liberté non seulement de culte mais de religion.

    C’est là-dessus qu’on attend une réponse des musulmans car après tout ce sont surtout eux, avec il est vrai les chrétiens qui vivent parmi eux, qui sont victimes, dans les pays de culture exclusivement ou principalement islamique, de la guerre, de l’injustice et de l’absence de liberté de conscience…

    • « 1° pour la paix et la justice, sans distinction de race, langue, religion, région ;
      2° pour la liberté non seulement de culte mais de religion.
      C’est là-dessus qu’on attend une réponse des musulmans »
      Naaaan cévré ?
      C’est ce que dit explicitement le Coran depuis 15 siècles et c’est ce que je me tue à rappeler à mes coreligionnaires preuves à l’appui chaque fois que je peux, qu’est-ce qui vous autorise « en sus de distribuer bons et mauvais points depuis votre olympe hein», à présumer que parce que ce serait –cette fois-ci -, le pape qui le répéterait que ça devrait changer quoi que ce soit à la réalité des choses.
      Il est dans son rôle, qu’il fasse ses appels aux émirats ou depuis son balcon au Vatican n’y changera rien et il ne dit stricto-sensu rien de nouveau qui vaille que je m’y arrête.
      Le seul point positif dans tout l’évènement à mes yeux est qu’il a très nettement prononcé le mot Yémen sur le sol d’un des pays de la coalition le bombardant.

      • “C’est ce que dit explicitement le Coran depuis 15 siècles et c’est ce que je me tue à rappeler à mes coreligionnaires preuves à l’appui chaque fois que je peux…”

        Je suis désolé mais les musulmans n’arrivent pas à s’entendre sur ce que dit le Coran car il se prête à de multiples interprétations.

        Ce qui m’intéresse, en tant que non musulman vivant dans un pays, la France, où vit aussi une importante population de religion musulmane, donc en tant que citoyen non musulman s’adressant à des compatriotes musulmans, ce n’est pas ce que dit le Coran, car ça regarde les musulmans dans leur rapport à leur texte saint que je respecte.
        Ce qui m’intéresse, c’est ce que font les musulmans et à quoi ils adhèrent…leur aptitude à adhérer concrètement aux principes rappelés par le pape qui ne sont pas des principes spécialement catholiques mais des principes d’humanité. Et on sait qu’il interpelle autant sinon plus les pays non musulmans que les pays musulmans…

        Vous répondez à mon commentaire par une pirouette et ça n’est pas la réponse sérieuse que j’attends d’un autre citoyen français si vous en êtes un bien sûr. Le pape a été bien reçu à Abou Dhabi et c’est un point très positif, mais il était proche de l’Arabie wahhabite qui est très loin de respecter les principes d’humanité susmentionnés…alors qu’elle se réclame de l’islam le plus traditionnel pour ne pas dire réactionnaire…C’est ça qui est problématique et qui doit interpeller les musulmans.

        La question que je pose sur ce forum, à l’adresse des musulmans français qui me lisent est la suivante. Je ne doute pas qu’ils sont comme moi désireux de paix et de justice et qu’ils condamnent la violence au nom de Dieu. Mais sont-ils prêts à admettre la liberté de culte et de religion, la liberté d’avoir une autre religion, la liberté aussi de ne pas en avoir ? On ne peut partager la même citoyenneté française et faire partie de la même communauté politique s’ils n’acceptent pas ça.

        En fait, le “djihad” du musulman français, c’est là-dessus qu’il doit porter: comment concilier sa religion et sa citoyenneté. Pour la religion, à lui de voir. Mais pour la citoyenneté, ça me regarde aussi car nous la partageons. Mon sujet, ce n’est pas l’Islam de France qui est un concept stupide…comme si les non-musulmans allaient apprendre l’islam aux musulmans. Mon sujet, ce sont les “musulmans de France” citoyens à part entière. Or, la citoyenneté aussi comporte des devoirs et des engagements éthiques.

        Si on arrive à s’entendre là-dessus, alors j’ai de l’espoir pour l’avenir, car les jeunes musulmans français sont une richesse pour notre pays, ici et dans nos relations avec la rive sud de la Méditerranée. Une richesse sous-employée ! Et à employer autrement qu’en allant se perdre dans les mirages en Syrie…

        • “Je suis désolé mais les musulmans n’arrivent pas à s’entendre sur ce que dit le Coran”
          Je crois savoir que les chrétiens ne s’entendent pas non plus sur ce que dit les évangiles.

          “aux principes rappelés par le pape qui ne sont pas des principes spécialement catholiques mais des principes d’humanité”
          C’est ce que rappelle également le Noble Coran.

          “mais il était proche de l’Arabie wahhabite qui est très loin de respecter les principes d’humanité susmentionnés”
          Je n’ai pas l’impression que le Vatican est un Etat aussi saint qu’on le prétend et qu’il réponde dans l’absolu aux principes de l’humanité sus-mentionnés. Vous confondez peut-être les théocraties avec les démocraties.

          “les jeunes musulmans français sont une richesse pour notre pays,”
          Bien sûr autant que les catholiques, athées etc de notre pays. Malheureusement comme vous le notez, les intégristes de tout bord nous menacent. Les uns partent en Syrie quand les autres appellent à la conversion ou la mort.
          J’ai espoir que les gens de bon aloi soient bien plus nombreux et c’est le cas jusqu’à présent. Personnellement, je n’essentialise Civitas comme représentant tous les chrétiens.

    • Le Vatican est le porte parole de la théologie de la domination.

      Le crédo de Eglise, jusqu’à Vatican 2 ” hors de l’Eglise, point de salut”. Alors que notre Coran depuis 15 siécles professe la pluralité religieuse, le salut est question de foi et non de religion:

      2,62″إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَالَّذِينَ هَادُوا وَالنَّصَارَى وَالصَّابِئِينَ مَنْ آمَنَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَعَمِلَ صَالِحًا فَلَهُمْ أَجْرُهُمْ عِندَ رَبِّهِمْ وَلَا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَCertes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Allah au Jour dernier et accompli de bonnes œuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.”

      répété dans 5,69 “إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَالَّذِينَ هَادُوا وَالصَّابِئُونَ وَالنَّصَارَى مَنْ آمَنَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَعَمِلَ صَالِحًا فَلَا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَCeux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes œuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés.

      traduction du site Oumma. Là voila la réponse d’une musulmane!

      D’autre part, les Emirats ne représentent qu’eux meme et participent aux bombardements sur le Yemen et à la guerre d’agression contre ce pays et au siège maritime tout aussi meurtrier.

      • Excusez-moi…je ne suis pas un spécialiste…Vous avez peut-être de la science sur l’islam mais vous dites une bêtise sur le catholicisme.

        “Hors de l’Eglise point de salut” n’est pas une parole de “domination” religieuse ou politique mais veut simplement signifier que, du point de vue chrétien, le Christ est venu pour tous les hommes et que le salut qu’il apporte est pour tous. Et l’Eglise est l’instrument terrestre chargé de l’annoncer.

        Il est exact qu’on a pu convertir de force au christianisme mais ce temps est révolu. La doctrine chrétienne n’a jamais admis qu’on pouvait contraindre à croire. D’ailleurs la Bible raconte que le premier homme a commencé par user de sa liberté en se séparant de Dieu pour contrôler lui-même la vérité sur le bon et le juste…Drôle de domination que celle voulue par un Dieu qui laisse l’homme libre de lui tourner le dos. Car Dieu n’attend pas un amour contraint mais un amour libre. Y a-t-il d’ailleurs de l’amour sans la liberté d’aimer?

        Et ce n’est pas parce qu’une personne ne connaît pas le Christ qu’elle ne peut pas être sauvée, par le Christ.

        Je rejoins en revanche ce que vous dites : il y a des justes y compris dans les religions que nous ne professons pas, que ce soit pour les uns le christianisme, pour les autres l’islam, pour d’autres encore d’autres religions. Et le salut leur est ouvert.Car nous serons jugés sur nos actes…On est bien d’accord…

        • “Et ce n’est pas parce qu’une personne ne connaît pas le Christ qu’elle ne peut pas être sauvée, par le Christ.”
          “il y a des justes y compris dans les religions que nous ne professons pas, que ce soit pour les uns le christianisme, pour les autres l’islam, pour d’autres encore d’autres religions. Et le salut leur est ouvert.Car nous serons jugés sur nos actes…On est bien d’accord…”
          Super! Nous nous entendons alors 🙂

    • Italico la situation actuelle du monde musulman est liée à une histoire et un contexte politique liés à la colonisation et l’impérialisme qui durent depuis des siècles, et pour cela je vous encourage à lire les travaux de Georges Corm, ou de Henry Laurens qui sont des sommités sur le sujet. Il suffit de connaître l’Histoire pour comprendre que les chrétiens et les juifs vivent dans le monde musulman depuis des siècles (CF, Esther Benbassa, Haim Zafrani, Michel Abitbol).
      Sans parler de l’interventionnisme militaire dans la région et en Afrique au nom de la lutte contre le terrorisme, mais comme tout le monde le sait c’est pour contrer les avancées et les appétits chinois, russes, ou autres… Lié à la concurrence mondiale. Et les musulmans sont les idiots utiles de cette politique. Il suffit de voir les jeux d’alliance avec l’Arabie Saoudite Israël les USA pour comprendre la duplicité des partisans du choc des civilisations qui financent le terrorisme et s’allient avec la matrice idéologique de tout ce merdier.

      • Je suis d’accord avec vous là-dessus : le monde arabe fait l’objet d’instrumentalisations tant internes qu’extérieures.

        Mais je ne vous suis pas lorsque vous voyez là la cause exclusive des convulsions du monde arabe.
        Vous faites alors une impasse complète sur les données culturelles et politiques propres aux pays islamiques et notamment les pays arabes islamiques. On constate en effet la très grande difficulté voire l’impossibilité dans laquelle se trouvent ce pays de promouvoir des formes politiques modernes adaptées aux besoins des populations : ils oscillent tous entre chaos et dictature ou régime autoritaire et répressif sans que puisse émerger un “Etat civique” fiable. La république islamique d’Iran est elle aussi un échec et elle est en train de réussir l’inverse du but recherché : détacher les Iraniens d’une religion qui a été complètement instrumentalisée au service d’une idéologie politique…Vous n’allez pas me dire que la direction politique de l’ Iran depuis 1979 est de la responsabilité des pays occidentaux, non ?
        Il appartient aux musulmans de faire la critique de l’échec de l’islam politique ou de ce qu’il est convenu d’appeler la théologie politique de l’islam (ou des islams). Tant que ce travail ne sera pas fait, je ne vois pas de sortie de crise épileptique comme les pays arabes en sont régulièrement atteints…
        Si la poursuite de cette réflexion vous intéresse je vous recommande le petit livre de Pierre Manent intitulé “La raison des nations” qui comporte un passage lumineux sur l’impossible passage de l’empire à la nation dans le monde islamique, encore illustré, sur le mode cauchemardesque, par Daech.

        • Vous le dites vous même l’impossible passage à des états modernes tiennent au fait que ce pays sont dirigés par des dictateurs souvent soutenus par nos jeux d’alliance… Imaginons la France sous Louis XIII ou XIV ou encore l’Angleterre de Jacques Ier ou Charles Ier, II, subissant des interventionnismes extérieurs comme en subissent les pays arabes et africains actuellement, pensez-vous que nous aurions connu la Révolution française et les anglais la Glorieuse Révolution?
          Le problème est le parasitage occidental qui pousse au chaos, on l’a vu en Irak en Syrie et en Libye, où Bush et Sarkozy ont plus foutu le merdier que pour arranger les choses… Mais on appelle cela la politique de dominos, créer le chaos pour justifier l’interventionnisme militaire… Et dans ces conditions les peuples ne peuvent pas se retourner contre les tyrans ou les régimes autoritaires, soutenus souvent par nos gouvernements… A force de jouer aux pompiers pyromanes, et surtout pour sauvegarder nos intérêts pétroliers et autres richesses, en effet, je ne vois aucune issue… Si ce n’est encore plus de chaos et de malheur.

          • Je pense que vous faites erreur.

            Le facteur déterminant et premier n’est pas la dictature soutenue par des appuis extérieurs.

            Prenez le cas du Liban où vous n’avez pas de dictature. Les Libanais ne sont pas parvenus à se doter d’un Etat viable car la république libanaise est prise en otage par le jeu permanent des communautés confessionnelles qui bloque l’émergence d’un Etat civique et d’une citoyenneté. L’instrumentalisation des communautés par l’extérieur est permanente mais vient après. Longtemps les chrétiens ont été à la manoeuvre. Les sunnites ont tenté d’utiliser la carte palestinienne pour prendre le contrôle, mais ce sont les chiites (Hezbollah) qui ont tiré les marrons du feu et qui dominent aujourd’hui en bloquant toute déconfessionnalisation de la vie politique.

            Le Liban n’est en fait jamais sorti du paradigme ottoman qui gouvernait en s’appuyant sur les “milets”, les communautés religieuses.

            Ce qui a pu se produire dans un contexte occidental à culture chrétienne (fin d’une théologie politique qui sacralise le politique, prise de distance du politique par rapport au religieux, émergence d’une citoyenneté ne dépendant plus d’une religion, autonomie du politique par rapport au facteur religieux – chez nous :laïcité) n’a pas pu advenir dans le monde arabe. Et cela est d’abord dû à la théologie politique islamique : la cité dans l’islam doit être régie par la loi religieuse. De ce point de vue, l’islam a plus à voir avec les religions de l’Antiquité (chaque cité avait son ou ses dieux auquel il fallait que tous rendent un culte) qu’avec le christianisme car l’érection du christianisme comme religion de l’Etat a été un fait historique mais n’est nullement consubstantielle à cette religion, le Christ ayant clairement marqué la séparation entre ce qui relevait de “César” et ce qui appartenait à Dieu.

            Que cet état d’échec dans la cité islamique ait été et est toujours instrumentalisé par des acteurs extérieurs qui ont des relais internes (puissances coloniales, grandes puissances aujourd’hui), c’est certain. Mais la cause première est interne et propre à la culture islamique. Comme l’a montré l’après colonisation, les pays arabes nouvellement indépendants n’ont pas réussi à trouver la voie de l’Etat moderne. Que les tentatives soient laico-progressistes (Baath) ou islamistes (Iran), l’échec est récurrent.

            Tant que les musulmans rechercheront chez d’autres la cause de ce malheur, je pense qu’ils ne sortiront pas de l’impasse…

          • @Italico
            Vous ne saisissez pas le propos de @Pierre qui pourtant se rejoint au vôtre. Tout le monde a compris que les oppressés ne peuvent s’en vouloir qu’à eux-même et que leur libération ne viendra que d’eux même quand d’autres se complaisent à leur expliquer qu’il faut abondonner leur dignité à 100% et leur culture multimillénaire à 1000% pour se libérer dit-on.
            Bref

            PS: un gouvernement d’union a été formé au Liban récemment. Bien sûr contre les intérêts des USA et de l’AS. C’est une petite mise à jour que je vous propose.

  6. Les émirats berceau de l’Islam ? Mouais et puis Mohamed est né à Albukerque… Il y en a qui ont de toute évidence raté une ou deux leçons de géographie
    https://djeddah.consulfrance.org/Presentation-generale,38
    Le jour et la nuit… Par ailleurs, les défenseurs mordicus du hadith font généralement l’impasse, probablement par … pudeur (ben quoi ?…mouarf), sur un hadith célèbre dans bukhari et muslim dans lequel le messager aurait prié Dieu de bénir le cham (Nord, Palestine, Syrie etc) et le Yémen (Sud), alors un des compagnons aurait dit et notre najd ? ô messager de Dieu (Bien à l’Est de l’axe Mecque-Médine, région englobant notamment la capitale et surtout fief de Mohamed Abdelwahhab et pas que lui, et puis une région elle-même très à … l’Ouest des émirats)
    Et le messager aurait refusé de demander la bénédiction pour le najd disant (du moins à en croire le hadith), « là seront les séditions et les tremblements de terre et de là, émergera la corne de Satan »… Vaste programme.
    Je récapitule, bien à l’ouest du berceau se trouve le najd et bien à l’ouest d’icelui se trouvent les émirats et puis Qatar au même niveau par la même occase, alors un peu plus et berceau de l’Islam ce sera les indes why not…
    Quant Au Azhar, ce qu’il faut savoir c’est qu’il est majoritairement et historiquement achaari (les dialecticiens de l’Islam) ce qui est loin d’être le pire de ce qui existe comme courants de pensée, c’est notamment celui d’Al Bouti rahmatou allahi alaih. Il est donc effectivement assez représentatif d’une ligne médiane, réfléchie et relativement équilibrée.
    Cela dit, dans ses propres recueils d’enseignements persistent à ce jour des horreurs et d’aucuns considèrent preuves à l’appui que tant qu’il n’y aura pas fait le ménage, il contribuera lui aussi à fabriquer des terroristes et à minima à fabriquer des zombies incapables de raisonner ni de diffuser autour d’eux autre chose que des ténèbres.
    Tant qu’il ne l’aura pas fait et ne sera pas résolument revenu au livre de Dieu, pas plus El Azhar que son Cheikh ne me représentera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Chicago : un responsable de la Zakat Foundation brave le froid pour aider les sans-abri

Tunisie : quand la jeunesse tente de prendre son destin en main