in

Le lobby pro-israélien est-il en train de mettre notre démocratie en danger ?

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité 

En cette période de rentrée, la question de la puissance des lobbies a été mise à l’ordre du jour par la démission de Nicolas Hulot.

C’est pour nous l’occasion de dénoncer la puissance du lobby qui soutient inconditionnellement la politique de l’État d’Israël, et qui cherche à faire taire toutes celles et ceux qui s’y opposent. L’action de ce lobby s’est développée de manière inquiétante pendant l’été, citons par exemple :

  • les pressions sur les autorités portuaires et sur la Préfecture de police de Paris qui ont conduit celle-ci à user de la force pour empêcher la Flottille de la Liberté d’accoster à Paris,
  • l’acharnement d’une officine inconditionnelle de la politique israélienne et du préfet de Meurthe et Moselle contre le maire de Vandoeuvre dont la ville a décidé d’honorer Marwan Barghouti, le Mandela palestinien,
  • les pressions innombrables sur les organisateurs de l’Université d’été des mouvements sociaux et citoyens de Grenoble – entre autres ATTAC et le CRID – ainsi que sur les autorités, dès lors que des ateliers abordaient la question palestinienne et particulièrement le BDS.

Un dernier incident nous concerne directement, puisqu’à la suite de pressions dont le CRIF s’est vanté sur internet (article du 25 mars), notre prestataire associatif de paiement en ligne avait décidé dans un premier temps de fermer notre compte cet été. Avec le soutien de grandes ONG humanitaires et associations de défense des droits de l’Homme, le dialogue a été rétabli, notre prestataire est revenu sur sa décision et cette question est maintenant derrière nous. À l’opposé, donc, de Paypal qui avait suspendu notre compte en janvier et n’a jamais répondu à nos lettres. Mais le problème de fond demeure : le CRIF, censé représenter les intérêts d’organisations de la communauté juive en France, se fait l’instrument de la politique israélienne pour attaquer, dans leurs moyens d’existence, des associations françaises comme la nôtre qui s’opposent à la politique israélienne !

Publicité

Cette tendance, qui historiquement n’a pas toujours été celle du CRIF, est doublement scandaleuse et dangereuse. En premier lieu, parce qu’elle exécute les ordres d’un État tiers : le gouvernement israélien a établi en février 2016 un département spécialisé de son ministère de la stratégie pour délégitimer, partout dans le monde, les opposants à sa politique, et s’est vanté d’avoir mobilisé à ses côtés les « communautés juives » dans le monde entier. Le deuxième danger est celui de l’importation du conflit : alors que la question israélo-palestinienne est avant tout une question de droit, les apprentis sorciers comme le CRIF font tout pour qu’elle devienne une affaire communautaire.

À l’opposé de ces exactions qu’elle dénonce, l’Association France Palestine Solidarité continuera à se battre sans relâche par tous les moyens légaux, y compris les actions de boycott, de désinvestissement et de sanctions qu’elle mène avec ses partenaires, pour que les droits du peuple palestinien soient enfin respectés. Et elle continuera à le faire en-dehors de toute approche communautaire.

Les déclarations du président de la République sur la prétendue interdiction du boycott (le 7 mars) ou sur « l’arme indigne du boycott » (le 5 juin) ne peuvent qu’encourager les attaques et ingérences de toutes sortes. Nous demandons instamment au gouvernement et au président de la République d’être à nos côtés dans le combat pour le droit et la liberté d’expression, et de ne plus accepter ni encourager, de la part d’organisations communautaires, aucune ingérence dans le domaine des libertés publiques : la protection de ces libertés, y compris celle de mener des actions BDS pour faire respecter le droit, est essentielle pour la démocratie dans notre pays.

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité 
3 septembre 2018

Publicité

Publicité

25 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je ne veux pas entrer dans ce débat où tout a été dit. Je souscris aux analyses notamment de Patrice et Loulou1. Pour réparer une injustice faite aux Juifs, l’Histoire (pour ne nommer personne…) a commis une autre injustice à l’égard des Palestiniens. Je leur apporte tout mon soutien.

  2. La seule pseudo puissance de l’état sioniste c’est qu’elle agit par l’intermédiaire de plusieurs pays qu’elle a pris financierement et politiquement en otage….L’identité sioniste n’agit jamais à ciel ouvert excepté à l’intérieur des terres des anciens juifs convertis à l’Islam Les Palestiniens…Par conséquent la France est devenue une extension de l’occupation sioniste dite israel….De ce fait à chaque fois que la France va à l’encontre des intérêts de l’occupant des terres palestiniennes, elle, en l’occurrence les français subissent des pressions economiques et politiques les plus graves….et les temps qui courent, reflètent cette triste réalité sur le terrain…le pire est à venir si nous continuons à laisser faire….de l’éducation nationale en passant par la santé ainsi que par la liberté de penser et d’expression et tout le reste, tout est désormais infecté par cette pression de la politique de l’état sioniste derrière le rideau de la France…Quand est ce que les français vont ils se réveiller et récupérer leur pays?,,,

  3. Toute personne ou organisation qui soutient le sionisme est non seulement une menace pour la démocratie mais aussi une menace pour la paix dans le monde…

  4. @samson
    La seule vérité aujourd’hui est que, fanatisé, vous soutenez une politique d’apartheid d’extrême droite infréquentable qui est honnie par tous les pays du Monde ! Mais comme vous êtes de mauvaise foi (comme ceux que vous soutenez) et que vous ne voulez pas assumer ce que vous êtes et que cette position est inacceptable aussi au regard du droit vous vous chercher des excuses, des boucs émissaires ! C’est classique, la politique du lâche ! Assumez donc ce que vous êtes !
    Vos commentaires grotesques que vous balancez à longueur de journée sur les sites internet n’en sont pas ils ne sont que propagande politicarde à la manière de Steeve Harley ! Mais surement êtes-vous-le même ! Vous n’êtes pas dans le dialogue !
    Vous êtes bien embarqué dans une politique désignée (par ceux-là même qui l’occupent) d’apartheid d’extrême droite (difficile de mentir mais ne douter pas que vous ne mentirez alors vous qu’à vous-même). L’histoire saura nommer et fera le tri parmi les criminels…
    Elle dira aussi le fascisme, le génocide, le négationnisme de l’histoire d’un peuple.
    Ça vous parle ?

    • Quand on est neutre,la verite peut blesser et mon pauvre Loulou tu as ete touche par une petite analyse de rien du tout,je m’en fout completement que tout emploi les mots facismes,extremes droites et tout le registre d’un bon sympathisant palestinien,je suis fier d’etre de gauche mais de la bonne gauche pas celle qui marternalise et vous prend pour des idiots,faire une analyse d’une situation ne vous donne surement pas droit a l’insulte , plutot a porter vos arguments au grand jour mais ca mon pauvre tu n’es pas pret a assumer encore,je te conseille de t’instruire un peu plus.La verite n’appartient a personne,c’est pourquoi elle appartient,en droit,a tous………….

  5. @Samson

    Normand. Mais j’ai vécu en Bretagne, et c’est le paradis sur Terre.
    Oumma n’est pas neutre, mais laisse parler les gens comme moi, à savoir les athées laïcs. Pour ce qui est du problème israélo-palestinien, la chose n’est pas simple. On peut par exemple, défendre le droit d’Israël à exister, et condamner sa politique. On peut aussi nier ce droit, au nom de la logique historique, ou encore estimer qu’il est un peu tard pour empêcher la spoliation qui a accompagné la conquête.
    J’avoue être un peu perplexe. On a eu la Shoah, puis Deir Yassin. Bien sûr, on ne compare pas. Et puis, les habitants de Deir Yassin n’étaient pour rien dans la Shoah.
    Perso, je suis issu d’une culture qui a persécuté les juifs durant 1700 ans, avec le bouquet final: L’extermination de 6 millions d’innocents. Dommage que les arabes aient payé notre addition.
    Dans les années 80, les même personnes défendaient les droits de l’homme, les immigrés (arabes), et les juifs (victimes d’un antisémitisme auquel l’extrême droite n’avait pas encore renoncé).
    Puis, il y a eu les tentatives de paix, recalées par Yasser Arafat, avant d’être refusées par les israéliens. Tout le monde n’est pas blanc bleu dans cette affaire. Arafat s’est beaucoup enrichi, et a souvent joué le double jeu, avant d’être, sans doute assassiné, reste à savoir par qui. Peu après, le Hamas a repris le flambeau, avec le soutien vicieux des israéliens. Ces derniers souhaitaient avoir un ennemi condamnable, et peu crédible. Bingo.
    A part ça, vous n’avez pas tort. Ca va mal finir. Et je vous félicite pour votre “c’est la vie”, qui révèle la pertinence de vos analyses.
    Mais on s’en fout. On va tous mourir.
    Bref.
    A part ça, vraiment intéressant, votre post.

    • Commentaire hallucinant, les arabes ont refusé tous les plans de paix qui leur ont été proposé; les premiers plans ne laissaient pourtant que des miettes aux israéliens; mais c’était encore trop. Dire qu’au nom de la logique historique Israêl n’a pas le droit d’exister est une honte, qu’Israël soutient le Hamas est une absurdité

      • @Benoit
        en effet et j’en fait état, les premiers plans de paix ont été refusés par le Fatah. Plus tard, ils ont été rejetés par les autorités israéliennes, alors que tout était signé. Cette rupture a eu lieu en l’an 2000. (A la louche). Ensuite la colonisation illégale s’est intensifiée. Sauf à être aveugle, tout le monde avait compris les intentions israéliennes: Virer les palestiniens de Cisjordanie. Comme les pionniers américains ont viré les indiens, step by step. Je ne juge personne, je décris.
        Actuellement, Israël est aux mains de l’extrême droite, et je n’y peux rien. Les victimes de la Shoah votent Pétain. C’est de ma faute?
        Ok, j’explique. C’est l’humanité qui est nulle. Et on s’en fout. On avait qu’à naitre sur Bétaphore V.

        • Patrice, si un jour je débarque et prend ton appartement et que je te laisse le débarras … Accepterais-tu ? Bien-sûr que non ! Tu ne m’accorderais pas un seul centimètre carré et tu aurais raison ! Le plan de paix dont tu parles est une fumisterie dans laquelle tu es tombée. Il ne s’agit pas d’un plan de paix mais d’une arnaque. Aujourd’hui encore Trump prétexte le refus de négociation des Palestiniens pour supprimer l’aide humanitaire ! Mais encore une fois de quelles négociations parle-t-on ?
          C’est un scandale ! L’histoire retiendra la lacheté et le cynisme des pays qui glosent sans cesse sur les droits de l’homme. Ces pays sont complices d’une tragédie qui dure depuis plusieurs décennies !

    • Pour moi le conflit Israelo-Arabe se resume a une seule chose,d’ailleurs pourquoi l’appelle- t-on le conflit arabe et pas palestinien!!les arabes ont refuse le partage et ils s’en mordent les mains jusqu’a aujourd’hui,qui a declare toutes les guerres?qui a voulu jeter a la mer les juifs?les discours de cette zone sont guerriers et beaucoup de paroles ecrites ou parlees deviennent plutot comiques dans personne vraiment ne tient plus compte,les arabes se sont lances dans l’aventure tete baissee au nom toujours d’un nationalisme virulent comme on peut le constater jusqu’a aujourd’hui,la partie adverse n’a fait qu’une bouchee,et nos amis arabes n’ont pas encore digere la pilule,mais le coin reste dangereux Irak,Yemen,Afghansitan,Syrie,Somalie ne sont en verite que les traces laissees par le nationalisme arabe depuis le 7ieme siecle,continue de sevir et les cameras du monde entier tournent enfn leur objectif pour voir ailleurs.Israel aujourd’hui n’a plus d’adversaire ,des ennemis oui..mais ses ennemis continueront de s’exterminer entre eux,le resultat est voyant………..et l’aveuglement aussi……..Bourguiba en son temps avait demande aux arabes le partage de cette terre,tout le monde lui a rigole a la gueule…..

    • @Steve

      En tant que normand, suis-je légitime à revendiquer des actes de propriété en Norvège? Merci de bien vouloir m’indiquer la procédure à suivre.
      Autre chose. Etant de culture chrétienne, si bien que mes ancêtres ont été virés de Palestine en 135, je suis fondé à revendiquer la propriété de la Palestine, la terre de mes ancêtres chrétiens, virés, ou pas, par l’Empire Romain?
      Le plus amusant est sans doute le fait que la majorité des palestiniens descendent des juifs de cette époque.
      Ceci dit, c’est vrai qu’on s’en fout.
      Vous, par exemple, vous descendez des nègres africains venus envahir l’Europe il y a 40 000 ans. Vous souhaitez vraiment retourner chez vous? Chez les cannibales ? (Désolé, je m’adapte).
      Bref.

  6. Le lobby n’est pas en train de miner la démocratie, il l’a depuis longtemps pervertie totalement, Dans les médias, les banques et les institutions politiques de toutes les puissances occidentales et de leurs serviteurs arabes. Le chantage à l’antisémitisme style CRIF est devenu une forme de nouvel antisémitisme visant bien sûr les Sémites arabes mais aussi falachas et les juifs anti sionistes européens ou nord-américains, laïcs ou religieux, pour les faire taire en même temps que de maintenir la totalité des Européens non juifs dans une culpabilité d’un autre âge. Car l’antisémitisme aujourd’hui est avant tout islamophobe comme il était hier avant tout judéophobe. Le CRIF étant de plus en plus déconsidéré, on peut supposer qu’ils vont bientôt employer une autre organisation avec un autre langage d’apparence pour nous fournir la même viande avariée. C’est comme dans les années 1960, ils prétendaient qu’il n’y avait pas de peuple palestinien mais seulement (trans-)jordanien, maintenant ils parlent de solution à deux Etats et « reconnaissent » le peuple palestinien, …avec un bantoustan à la place d’un vrai Etat palestinien multi ethnique. Ils faut s’attendre a ce qu’ils inventent bientôt un néo-CRIF, un néo-AIPAC et un néo-sionisme relooké « smart » …mais qui va toujours pratiquer le terrorisme psychologique contre ses contradicteurs.

      • Qui, quand, comment, dans quel contexte?
        Soyez précis quand vous recopiez la prose des sites de propagande. Dans le monde réel, on a assisté à une colonisation d’abord soft, puis brutale. Les victimes d’hier sont devenues des oppresseurs sans grands scrupules. Saisies de maisons et de terres, massacres, intimidations. Et ça continue encore aujourd’hui, 70 ans plus tard. Il est bien sûr toujours loisible de nier l’autre, ou de nier son humanité, ou encore, comme vous le faites, son statut. Mais, concrètement, des personnes bien réelles ont été dépossédées et virées de leur pays.
        Mais il y avait eu la Shoah. 6 millions de victimes exterminées dans l’indifférence générale. Car, bien sûr qu’ils savaient. Eisenhower, Churchill, De Gaulle, le Pape Pie XII. tout le monde savait. On peut donc comprendre la réaction du peuple juif, ceux là même qui avaient été dénoncés par leurs voisin, ou dont les enfants avaient été gazés sous les applaudissements enthousiastes du Maréchal.
        Je note aussi l’idéalisme des premiers colons, qui avaient mis en place un système néo communiste, ce qui laisse à penser qu’ils rêvaient d’une sorte de paradis terrestre, après ces années de souffrances.
        Sauf qu’ils ont quand même piqué des fermes, et viré les propriétaires. Sans indemnités.
        Aujourd’hui, la Shoah est presque oubliée. Très peu d’israéliens l’ont vécue. Et le régime qui cartonne dans les urnes est si proche du nazisme qu’on se demande si les israéliens ont compris la vraie nature du drame vécu par leurs parents.
        En fait, cette population se comporte en population coloniale, façon conquête de l’Ouest aux USA. Tout le monde est d’accord pour virer les arabes de Cisjordanie, puis d’Israël, avant de nettoyer la bande de Gaza.
        On peut approuver, ou désapprouver. Perso, je m’en fous. je raconte.

  7. Je suis plutôt d’accord avec la position de Patrice sur pas mal de points. Le CRIF et ses débordements ne représentent pas leur communauté dans sa totalité mais la politique d’extrême droite israélienne honnie et réprouvée par l’opinion publique du monde entier (majorité de la communauté juive comprise, en atteste le nombre de manifestants, opposants qui sont aussi attaqués par ces mouvements d’extrême droite israélienne). Il y a beaucoup d’opposants dans le monde qui demandent l’application et le respect des droits de l’homme (dont de nombreux juifs et c’est tout à leur honneur). A moins d’être un fou furieux sanguinaire personne ne peut cautionner ce qui se passe là-bas. C’est pourtant ce que pense nous faire gober le CRIF…
    Le CRIF est englué dans une sorte de radicalisation d’une position qui était déjà très radicale… En accordant un blanc-seing au gouvernement de Nethanyahou. Il est devenu une chambre d’enregistrement de l’horreur et agit en conséquence…
    Antichambre aussi de la mégalomanie, Il en vient régulièrement à faire pression sur les autorités françaises (avec en toile de fond le chantage à l’antisémitisme) et à provoquer en sous-main en autres :
    – l’interdiction d’accoster d’une flottille qui lutte contre un blocus scandaleux ;
    – vouloir faire fermer un compte paypal d’un site d’information ;
    -s’acharner contre la liberté d’expression d’un maire ;
    – ou une université d’été
    -…
    En quoi ces actions l’honorent ?
    Tandis que les succès relatifs du CRIF comme bras « armé » de la politique d’extrême droite israélienne sont en réalité des revers d’inefficacité… Ironie du sort, retour de manivelle… L’opinion publique s’est réveillée, retournée tant toute politique nazi est inadmissible…
    C’est le début de la fin, les derniers sursauts de l’agonie de la bête…
    Le silence muselé, les non-dits des medias hurlent à la désinformation et les sourires en coin, grimaces en coulisses se multiplient quand résonne l’écho de la « crifirdisation »…
    La politique de l’apartheid actuelle est venue donner une caution indéfectible au mouvement BDS, au boycott. Il n’existe aujourd’hui, plus aucun obstacle juridique. Ils le savent… Ils essaieront… En vain… Nous sommes plus en plus chaque jour… Nous voulons être des consommateurs équitables et responsables car l’argent n’est pas la mesure de tout… Nous ne voulons pas collaborer de près ou de loin et ne voulons aucune connivence avec les exactions ! Car nous voulons la paix dans le respect des communautés.
    Encore une fois, ce n’est pas guidé par la haine mais par l’amour, le respect et le souci de l’autre. C’est bien au-delà d’une religion ou de vouloir stigmatiser des personnes ou une confession même si elle n’est pas la nôtre. Bien au contraire, c’est notre honneur ! Car effectivement l’histoire (mais également espérons l’avenir) montre que les obstacles à la paix n’existent pas. L’histoire a toujours fait état de sociétés musulmanes ou non multi confessionnelles (ou non, ce qui est une richesse) mais de condamner une politique d’extrême droite qui n’en finit pas d’exporter son conflit que nous réprouvons pour son seul intérêt criminel.
    Quand on voit la moyenne d’âge du CRIF on ne saurait que leur recommander un peu plus d’humanité, un peu moins d’hypocrisie et de bassesses car l’ « héritage » qu’il croit laisser est en réalité un cadeau empoisonné…

  8. Toujours le même problème: Celui de la représentativité des organisations religieuses communautaristes. Tout comme l’UOIF, le CRIF est une organisation extrémiste qui représente le juif lambda comme monseigneur Barbarin pourrait me représenter, vu que je suis baptisé. Ben non. Barbarin ne représente que l’aile pétainiste du catholicisme, mais surtout, tous les baptisés ne sont pas croyants. Certains sont agnostiques, et beaucoup sont athées. C’est pareil chez les juifs. Tous ceux que je connais sont athées, et favorables à des accords de paix en Palestine. Est-ce que je défends l’IRA au prétexte que ces abrutis sont baptisés?
    La vérité est que le CRIF est vendu à Nettanyaou, sans la moindre ambiguïté. Mais le CRIF ne représente pas les juifs de France. Ces derniers sont attachés à la survie d’Israël, tout comme moi, mais pas n’importe comment, et surtout pas façon conquête de l’Ouest.
    Car il est désormais évident que l’état d’Israël compte bien rapter la totalité du territoire, puis en virer les musulmans, y compris citoyens israéliens. Et le CRIF défend cette politique lamentable.
    Sauf que ces extrémistes obtus ne représentent qu’eux mêmes. Et ils concourent aussi à importer en France le conflit israélo palestinien, qui est à l’origine d’un nouvel antisémitisme arabe, qui n’existait pas avant.
    J’ai visionné hier soir un sujet de la cinq sur l’Empire Ottoman, au demeurant très instructif. Lorsque les juifs ont été virés d’Espagne, en 1492, c’est cet Empire qui les a accueillis, et plutôt bien traités. La Shoah, ce ne sont pas les musulmans qui l’ont orchestrée, même si le Grand Mufti aurait mieux fait de la boucler. La vérité est que les tensions entre les communautés juives et musulmanes sont plutôt récentes. Elles sont due aux exactions d’Israël, bien sûr, mais aussi au radicalisme suicidaire des organisations représentatives des deux cultes, qui ne représentent en fait que des extrémistes bornés.
    Amen.
    Et que St Onfray nous protège des illuminés.

    • Analyse très équilibré, que Dieu nous protége des Lobbys qui par définition s’attélent à défendre les intérêts de communautés précises (chasseurs, juifs, industriels) au détriment du bien commun.

    • Chacun defend sa chapelle,voir comment se comportent toutes les communautes,ils sont neutres?Oumma.com est neutre?les journaux sont neutres?il ne faut pas rever le monde est ainsi fait et rien ne changera,ainsi va la vie mon cher Patrice,breton je suppose….j’ai de la famille dans ce coin…….

      • @Samson

        Quelle est ma chapelle? Celle des athées laïcs? même pas. Quand Onfray dit une connerie, ce qui lui arrive de plus en plus souvent, je suis le premier à le signaler… Sans haine, mais il n’est pas question de transiger.
        Juste pour mémoire, je ne suis pas juif, mais je m’entends bien avec eux. L’apprécie leur humour et leur résilience. Je veux parler de juifs français, ou new yorkais, pas de ces gros cons de pionniers. Je comprends aussi l’attachement de nos compatriotes juifs à la survie d’Israël, l’état refuge. Quand les persécutions nazies ont commencé, l’Europe et les USA ont refusé d’accueillir les juifs allemands, les condamnant virtuellement à mort. Que le juifs aient pu souhaiter un état dédié est assez compréhensible. Mais ce qui se passe aujourd’hui en Palestine est accablant. Sûr que c’est moins grave que les massacre systématique des Rohingas par les gentils bouddhistes, sous les applaudissements nourris du Dalai Lama et d’une prix Nobel de la Paix, mais je m’étonne aussi du peu de dénonciation de ce génocide par les autorités musulmanes. Je suppose que le Dalai Lama n’est pas assez juif….
        Bref. Vous avez ci dessus une analyse équilibrée. Ca n’est ni celle d’un chrétien, ni celle d’un juif, ni celle d’un musulman, ni celle d’un athée. C’est juste la mienne. Je ne défends aucune chapelle. Ce qui m’amuse, c’est juste de papoter en sirotant du scotch, histoire de devenir intelligent.
        Vous savez quoi? On découvre aussi sur ce site des gens brillants, comme Souaréba ou Cémwé, qui conjuguent harmonieusement culture et intelligence. Juste pour mémoire, personne n’est tenu d’adhérer à une vision du monde. Et c’est tout ce qui fait l’intérêt de l’exploration.
        Laissez tomber me militantisme, qui est la ruine de l’âme. Vous ne me remercierez pas, mais vous deviendrez un peu moins stupide, je vous dis ça sans haine.
        Mais c’est vrai qu’on s’en fout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Egypte: une mère de famille obtient un diplôme en littérature, 20 ans après avoir abandonné ses études

Algérie : le film à la gloire de Larbi Ben M’Hidi, le héros de la Révolution, interdit par le ministère des Moudjahidine