in

Le geste politique d’une actrice fait sensation à Cannes : “Stop the Attack on Gaza”

Violent télescopage d’images, au moment même où Cannes, pavoisé aux couleurs de son Festival tout en strass et paillettes, s’étourdit dans un tourbillon de mondanités, de luxe ostentatoire et de soirées de gala, un massacre de civils palestiniens innocents se déroule en direct sur nos petits écrans, endeuillant cruellement la terre de souffrances qu’est Gaza, avec dans le rôle de l’exterminateur sans pitié : Israël.

Face à cette réalité sanglante effroyable, qui dépasse largement la fiction puisqu’elle perdure depuis des décennies sous les yeux indifférents ou faussement indignés de la communauté internationale, rares sont les stars du septième art qui osent jouer les trouble-fête sur les tapis rouges que l’on déroule sous leurs pieds pour en dénoncer l’horreur absolue.

Pourtant hier soir, sur les marches les plus célèbres du monde que certains gravissent allègrement et présomptueusement, comme s’ils se hissaient au sommet de la gloire, une actrice franco-libanaise a fait sensation au milieu de ce ballet incessant de célébrités qui s’exhibent chaque année, avec la même insouciance, sous les crépitements des flashes.

Manal Issa peut en effet se targuer d’avoir offert un contraste saisissant avec le glamour, la frivolité et l’hypocrisie ambiants, en posant devant les photographes pour la bonne cause, ô combien désespérée et urgente, munie d’une affichette délivrant un puissant message politique : « Stop the Attack on Gaza ».

Il y a fort à parier, malheureusement, qu’il en faudra beaucoup plus à la Croisette, en pleine effervescence, que ce coup d’éclat courageux pour détourner les yeux des idoles devant lesquelles elle se prosterne, et les ouvrir enfin sur l’abomination d’un nettoyage ethnique qui ne dit pas son nom.

17 commentaires

Laissez un commentaire
    • combien de panneau devrait_ elle porter,1 pour les yemenites , 1 pour les libyens ,1 pour la syrie…….elle aurait dû écrire plus simple ” ARRETEZ LE MASSACRE des gazaouis “

  1. Salam,

    Erdogan se pose en pseudo sultan des temps moderne d’un empire disparu : géopolitiquement cela est compréhensible dans la dynamique régionale qu’entend jouer la Turquie au Proche Orient. En revanche, il devrait un peu balayer devant “sa” Porte et enfin reconnaître le génocide arménien (auquel les Kurdes ont activement participé) avant de donner des leçons en montant sur ses ergots. (Les Turcs d’aujourd’hui comme les Kurdes n’y sont en rien responsables au passage…mais certains reconnaissent ce qui s’est passé à la fin du XIX ème siècle et en avril 1915 jusqu’en 1918; ah au passage aussi la Syrie à l’époque avait accueilli/ recueilli les arméniens qui avaient (on ne sait comment) échappé aux tueries).

    Filiu disait du Proche Orient qu’il avait toujours eu une tradition d’accueil dans son histoire….les blancos européens enrichis le lui rendent bien aujourd’hui, Bravo ! Le comportement de la communauté internationale est tout simplement scandaleux. Les occidentaux continuent de mépriser des sociétés en se comportement en néocoloniaux, en sous entendant que ces sociétés millénaires ont besoin de tuteurs….qui sont les “barbares”?

    Pour en revenir au sujet, bravo à cette femme mais elle semble bien isolée perdue dans toutes ses paillettes. Et en réponse à un autre post : le festival de cannes à toujours eu une dimension politique; il est triste que des gens qui font mumuse derrière une caméra et gagne un pognon fous ne s’émeuvent pas davantage d’un massacre, pas très loin d’eux en plus, à quelques brasses, quelques encablures, de l’autre côté de Mare Nostrum…. :(.

  2. Yaki93 tu racontes que des connerie un chiffre simple sans juger ton génocide imaginaires.
    Population de Turquie 82 000000
    Nombres électeurs 62 000000
    Estimation population d’origine Kurde 23000000
    Crois moi edorgan ne gagnerai pas une élection sans le vote des Kurde alors a arrêt de parlé de génocide ou alors tu insultes les électeurs Kurde à bon attendeur

  3. L’indignation sélective, des pays occidentaux et des USA :
    Ils interviennent, en Syrie sans l’accord de l’ONU, comme des “voyous” en tirant des missiles.
    Paradoxe de cette indignation sélective ces pays belliqueux, qui n’agissent que par “intérêt” à seulement quelques kilomètres de la Syrie; ils ne font que “condamner” avec des “mots”, cet état raciste et fasciste qui agit en toute impunité et ce malgré les résolutions condamnant leur barbarie, et cela dure depuis plus de 70 ans.
    Honte à vous, donneurs de leçons, qui traitez les résistants de terroristes ….et qui qualifiez de “rebelles” les terroristes qui ont mis la Syrie à genoux.
    vous n’êtes plus crédible depuis bien longtemps !!
    Dans l’histoire de l’humanité, l’injustice n’a jamais été pérenne dans le temps…la roue tourne !
    Même la pire des ethnies, la pire des civilisations, .. que la terre est porté, a fini par disparaitre.
    En attendant, continuez à nous endoctriner avec vos “souffrances” de la seconde guerre mondiale.

    • Bravo! votre commentaire résume parfaitement cette situation injuste et inacceptable.
      حسبنا الله ونعم الوكيل

  4. le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :
    « Celui d’entre vous qui voit un mal
    qu’il le change par sa main.
    S’il ne peut pas alors par sa langue
    et s’il ne peut pas alors avec son coeur
    et ceci est le niveau le plus faible de la foi ».

  5. Faudrait peut-être se calmer !
    Cannes est une manifestation artistique et culturelle et non une tribune politique, sinon il faudrait dénoncer le génocide d’Erdogan sur les Kurdes, les massacres de l’Iran en Syrie, le boucher de Damas, etc …… la liste serait trop longue !!!

    • Le génocide palestinien s’avere être bien plus grave que ce qu’il se passe en Turquie ou même en Syrie. Le conflit israélo-palestinien est très complexe et dure depuis 70 ans

      Manal Issa doit etre un exemple pour nous tous.

    • Et pourquoi pas ? A l’occasion de la projection de films iraniens ou russes à Cannes, par exemple, personne ne se prive de critiquer les régimes russe et iranien. La liberté d’expression n’est pas réservée à certains, elle vaut pour tout le monde ! Mais comme par hasard, dès qu’il s’agit d’un certain “Etat” (l’entité sioniste scélérate pour ne pas la nommer), alors là, c’est fini, motus et bouche cousue : la liberté d’expression n’existe plus ! Sous prétexte qu’il serait trop long d’énumérer toutes les injustices que porte la Terre, il faudrait éviter d’évoquer les massacres à Gaza ? Sous prétexte que cela vous dérange de voir ces massacres dénoncés, il faudrait que tout le monde vous obéisse et se taise ? Eh bien, non, vous n’êtes pas le roi du monde, et si Manal ISSA a envie de dénoncer la boucherie en Palestine, elle est parfaitement libre de le faire, sans vous demander votre permission ! Sans blague !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parqués dans des camps, les Rohingyas réfugiés au Bangladesh se préparent pour le Ramadan

Cannes : Benicio del Toro se recueille à la mémoire des 60 Gazaouis abattus par Israël