in

Le DIME, une arme terrifiante, serait utilisée par Israël

Gaza dévastée et endeuillée sous un déluge de feu n’est pas un territoire martyre inconnu pour lui, Erik Fosse, un chirurgien norvégien chevronné, venu de nouveau prêter main forte à ses confrères palestiniens après les avoir assistés lors de l’opération « Plomb durci » fin 2008/début 2009, vient de faire remonter du terrain une information qui fait froid dans le dos : Israël ne se contente pas de sortir l’artillerie lourde pour anéantir la population de Gaza, il a sorti sa botte secrète aux effets redoutables, baptisée DIME et qui fait BOOM !

Erik Fosse l’affirme haut et fort en condamnant son usage scandaleux, comme il le fit courageusement lors de l’invasion israélienne meurtrière de 2008, tout en saluant l’extraordinaire travail et dévouement des équipes médicales palestiniennes : les graves lésions et brûlures incurables dont souffrent les Gazaouis, qui arrivent par dizaines à l’hôpital al-Chifa de Gaza city où il opère jour et nuit, sont occasionnées par l’usage intensif des bombes DIME ou Dense Inert Metal Explosive. Une arme effroyable, dont les ravages sont reconnaissables entre mille, qui lui a fait dire, horrifié, au correspondant de l'Humanité : "Nous vivons une énorme catastrophe humanitaire. Une catastrophe qui n’est pas naturelle mais créée par des hommes".

Elaborées dans les laboratoires de l’US Air Force, les munitions DIME ont été la trouvaille du nouveau millénaire, enrichies d’un alliage de métaux lourds et de poudre de tungstène avec du cobalt, du nickel ou du fer, tirées par des drones et provoquant des blessures atroces, mais manifestement pas suffisamment pour en interdire l’utilisation massive et dissuader Israël de les faire pleuvoir sur Gaza.

Ses dommages caractéristiques très importants sur la matière vivante et les tissus mous (le derme, les muscles et les os) ne sont pas connus que du seul professeur norvégien, mais il est un des rares à les dénoncer publiquement en pointant un doigt accusateur vers le gouvernement ultra-sioniste et jusque-boutiste de Netanyahou, tout en alertant une communauté internationale désespérément figée dans son inertie complice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marseille, Toulouse et Lyon: Manifestations de soutien à Gaza (vidéo)

Paris: vidéo et photos de la manifestation de soutien à Gaza