in

Le CFCM porte plainte contre le tweet islamophobe de l’élue Arielle François

Suite au tweet immonde de Mme Arielle François, le C.F.C.M, par l’intermédiaire de l’Observatoire National contre l’Islamophobie, a mandaté Maître Khadija Aoudia, qui a déposé plainte auprès de M. le Procureur de la République de Compiègne, pour le délit de provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’encontre de l’Adjointe au Maire de Compiègne.

On peut y lire : « Vous pouvez être plein de gentillesse et d’amour, vous ne pouvez pas dormir à côté d’un chien enragé. Si nous sommes faibles, notre pays deviendra musulman ».

Que ces propos ont été relayés par la presse sur l’ensemble du territoire. Le caractère public est incontestable.

Un tweet où les musulmans sont comparés à « des chiens enragés » contre lesquels il faut protéger la France….un appel à la haine inadmissible, un chien enragé on le tue…

Dans un contexte national extrêmement tendu, il est incontestable tant par son sens que par sa portée, que cette publication suscite un sentiment d’hostilité et de rejet envers la communauté musulmane de France.

Que la diffusion des atteintes portées à la dignité des Français de confession musulmane alimentent ainsi l’islamophobie, elles induisent une notion d’agression et tendent à susciter un sentiment de haine ou des actes de discrimination envers la communauté musulmane.

En relayant de tels propos, Mme Arielle François permet ainsi d’asseoir la principale volonté des extrêmistes islamistes et des intégristes de tous bords qui n’ont qu’un seul dessein, celui de semer la terreur et la division.

Le Président de l’Observatoire National contre l’islamophobie

Secrétaire général du C.F.C.M

Abdallah ZEKRI
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : le coup d’éclat d’un jeune réfugié yéménite, porteur de messages positifs sur l’islam, en plein match de football

Abdullah Hammoud, l’incarnation de la nouvelle génération d’Américains arabes engagés en politique