in

Le CFCM appelle les musulmans de France à soutenir les ONG mobilisées dans l’aide humanitaire aux populations civiles palestiniennes

Plus de 30 000 victimes palestiniennes dont 25 000 femmes et enfants

et 2,2 millions menacés de famine

Le nombre de victimes des massacres qui se déroulent à Gaza depuis le 8 octobre 2024 vient de franchir la barre de 30 000 victimes, dont, selon le chef du Pentagone, 25 000 sont des femmes et des enfants, sans compter les victimes ensevelies sous les décombres et les blessés qui se comptent par dizaines de milliers.

Ce bilan sinistre, jugé en deçà de la réalité par de nombreux observateurs, ne cesse de s’alourdir. Aux bombardements et tirs incessants et indiscriminés, s’ajoutent la famine, le manque d’eau potable et les maladies. Selon l’ONU, 2,2 millions de personnes, soit l’immense majorité de la population du territoire de Gaza, sont menacées de famine.

L’ONU a aussi dénoncé des entraves imposées par Israël qui contrôle l’unique entrée des aides en provenance d’Égypte. Le peu de convois humanitaires qui sont autorisés à passer se trouvent bloqués par des colons extrémistes.

Ce jeudi 29 février 2024, des tirs israéliens à balles réelles sur les civils palestiniens, en attente d’une distribution d’aide alimentaire près de la ville de Gaza, ont fait plus de 104 morts et des dizaines de blessés.

La situation insoutenable des civils palestiniens a donné lieu à des milliers d’images et de vidéos traumatisantes pour l’humanité toute entière. Elle restera à jamais dans la conscience des hommes et des femmes épris de paix et de justice comme une grave trahison des principes universels qui devraient diriger notre monde.

Publicité
Publicité
Publicité

Le CFCM appelle les forces vives de notre pays à continuer leur mobilisation pour la paix au Proche-Orient et une solution juste et équitable pour toutes les populations de cette région meurtrie.

À l’approche du mois de Ramadan, le mois où chaque musulman fait l’expérience volontaire de la faim et de la soif, le mois de la solidarité, du partage et de la générosité, le CFCM appelle l’ensemble des musulmans de France à soutenir davantage les ONG mobilisées dans l’aide humanitaire aux populations civiles palestiniennes, en privilégiant celles reconnues par notre pays pour ce type de mission.

Le CFCM appelle en particulier les mosquées de France à permettre à ces ONG de collecter des fonds pour venir en aide aux civils palestiniens qui affrontent sans moyens une situation humanitaire désastreuse.

Le Conseil Français du Culte Musulman
Paris, le 1er mars 2024

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. A ce jour, l’aide humanitaire existe bel et bien. Un nombre important de camions regorgeant de nourriture, médicaments, carburant, boissons, vêtements… sont bloqués côté égyptien par sa majesté Chetanyahou. Ce n’est pas un problème de quantité mais d’autorisation d’approvisionnement. Il est juste impensable qu’Israël s’arroge le droit unilatéralement d’interdire l’entrée de l’aide humanitaire dans un territoire qui n’est pas le sien. Il n’y a rien d’étonnant puisque depuis 16 ans, le blocus illégal de Gaza n’a pas fait bouger le plus petit doigt des soit disant Nations Unies. Ce n’est hélas que la suite logique du rouleau compresseur genocidaire israélien. La rupture des relations diplomatiques avec Israël devrait être un préalable incontournable. L’arrêt des ventes d’armes et l’isolement diplomatique sans oublier le boycott économique sont les seules armes qui feront plier l’état sioniste. Les verbiages diplomatiques stériles et les bonnes intentions de façade n’apporteront pas grand-chose à part le brassarge du vent.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La magnifique récitation du Coran par des enfants africains bouleverse la Toile

Une scène forte et poignante à Rafah : des Palestiniens accomplissent la prière du vendredi au milieu d’une mosquée en ruines