in

Le bonheur éprouvé par Ibtihaj Muhammad, la première escrimeuse américaine voilée, lors du Hajj

Loin des pistes d’escrime où sa cuirasse de championne est rarement transpercée, et à des milliers de kilomètres de l’Amérique « trumpienne » dont elle a défié magistralement l’islamophobie d’Etat, Ibtihaj Muhammad, la première athlète américaine voilée à concourir aux Jeux Olympiques, et mieux encore, à en ressortir médaillée à Rio, est allée se ressourcer en Terre sainte.

Irradiant de bonheur au cours d’un Hajj purificateur et fédérateur qu’elle effectuait pour la première fois de sa vie, cette épéiste de talent qui fait mouche dans tout ce qu’elle entreprend, y compris en créant la marque de vêtements modestes « Louella », a souhaité partager son émotion avec ses nombreux fans. Une émotion indescriptible, au-delà des mots.

Parmi les temps forts qui ont rythmé son existence déjà bien remplie, l’accomplissement du grand pèlerinage à La Mecque est sans conteste le moment le plus mémorable qui soit, qu’elle gardera à jamais gravé dans son cœur et sa mémoire.

Imprégnée de cette atmosphère unique, emplie d’une intense ferveur religieuse, elle a accompagné ses photos et vidéos postées sur Twitter de ce message, le 21 août dernier : « Les mots ne peuvent pas exprimer le bonheur que j’éprouve en ce moment, alors que j’ai la grande chance de pouvoir passer mes vacances à La Mecque. Que les efforts du Hajj soient acceptés et j’espère qu’Allah vous permettra d’y prendre part bientôt ! EID MUBARAK. »

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Dieu m’est témoin que je n’ai rien contre les fanatiques, ni contre les sportives qui courent le 110 mètres haies en burqa, avec en plus, un boulet aux pieds. Respect.
    D’autant que je prise beaucoup la culture médiévale. Ca le fait penser à Kaamelot. Enfin, l’humour en moins.
    Elle a vraiment combattu en hidjab? C’est possible? Sans se prendre les pieds dans la robe et se péter la tronche? Quel talent! On imagine ses performances avec des habits normaux.
    Bref.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Malaisie : un fidèle, en quête d’une mosquée, invité à se recueillir dans un temple Sikh

Plus de la moitié des conférenciers invités se retirent d’un colloque scientifique dans une université israélienne des colonies