in

L’ambassadeur israélien Reda Mansour humilié à l’aéroport de Tel Aviv

L’ambassadeur  israélien du Panama,  d’origine druze, Reda Mansour, s’est plaint d’un traitement raciste à son encontre et celle de sa famille à leur arrivée à l’aéroport de Tel Aviv la semaine dernière.

“Ça me dégoûte”, a déclaré Reda Mansour sur Facebook, après avoir été humilié et traité comme un suspect par la “sécurité” à l’aéroport de Tel Aviv.

Dès qu’ils ont vu que j’étais né dans le village druze d’Isfya, ils nous ont fait mettre sur le côté et attendre.

“Quand on sait qu’Isfiya héberge le principal cimetière militaire où sont enterrés les soldats druzes qui ont combattu au sein de l’armée israélienne, ce traitement est particulièrement honteux”, a déclaré ce diplomate en poste depuis des années au sein du ministère des Affaires étrangères — lequel s’est refusé à tout commentaire, précise le quotidien Haaretz.

Publicité

Mais le président du parti Meretz, Nitzan Horowitz, a publié un communiqué soulignant : “L’ambassadeur Mansour n’est pas le seul. Le régime de Netanyahou ne traite pas de la même manière les citoyens de première classe et ceux de seconde classe.”

“Ce profilage ethnique à l’aéroport Ben-Gourion est la meilleure preuve que les opposants à la politique d’Israël ont raison”, a-t-il conclu.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source Haaretz

Publicité

Publicité

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il est grand temps pour tous le « Monde » dont en premier lieu la communauté juive « sérieuse solidaire et honnête » de se désolidariser en condamner clairement sans appel le régime nazi d’Apartheid suprémaciste religieux et dont la logique « folle » est l’esclavagisme des « moins hommes»… ou des « pas hommes » … Ou des « riens du tout hommes»…

    Dans le registre l’Humanité a déjà donné et payer un lourd tribu …
    Cautionner même de loin ce régime nazi nous renvoie aux heures les plus sombres de l’Humanité…

    Et nous ne sommes pas des collabos… Nos ainés l’ont courageusement prouvés…

    Alors, chacun en conscience s’oppose au nazisme même s’il change de masque, il demeure…

    En premier lieu en s’informant utilement sur tous ce qui dérange le régime « Néthanazien » et ses soutiens morbides pour lesquels nous n’avons naturellement aucune estime…

    • De la même manière que les musulmans du monde n ‘ont pas à répondre ou à rendre des comptes des actes négatifs ou positifs de ce que fait l Arabie saoudite, la diaspora juive n ‘a pas non plus à répondre et à rendre des comptes de ce que fait Israël.

      Ce qui se passe la bas doit en premier lieu être concerné par les pays voisins ( dans un mon parfait) et dans un second plan , par la communauté internationale silencieuse.

  2. L’Etat raciste et ethno-religieux pouvait fonctionner sur le mythe d’une « citoyenneté » égalitaire, au moins pour les Arabes qu’on n’avait pas expulsé en 1948. Tant qu’il s’étendait et se développait, ses collabos y trouvaient leur compte, mais maintenant que la situation se dégrade et qu’aucune région n’est à l’abri, les choses apparaissent pour ce qu’elles sont, les Druzes, les juifs Ethiopiens, les juifs arabes, les immigrés post-soviétiques, apparaissent pour ce qu’ils sont réellement aux yeux des chef du rabinat et de l’armée, des sous hommes bons pour servir, occuper des postes d’apparence éventuellement, mais malgré tout considérés toujours avec méfiance comme de potentiels « traitres » au sionisme. Toute entité coloniale termine ainsi tôt ou tard.

  3. Ce n’est absolument pas compliqué mec !!! .Les Druzes et autres collabo resteront toujours des sous-hommes pour la race supérieure,ils ne seront jamais aussi purs que ceux de souche.Ils seront toujours considérés comme des supplétifs,des sionistes de service de seconde classe ,des alibis pour sauver la façade nauséabonde d’un régime fachiste vérolé jusqu’à la moelle.Il se dit humilié mais demain il reprendra du service,plus royaliste que le roi, et cautionnera,voire exécutera une politique criminelle de massacres ,d’apartheid et de colonisation.

  4. Quelle hypocrisie, il représente le seul état au monde qui massacre des enfants au nom de la shoa et pleure qu’il soit considéré comme un sous homme ????

    • Jeremy,
      combien d’enfant ont été massacrés ces dix dernier années ?
      je n’arrive pas a trouve de chiffre,

      les seul qui apparaissent sont les massacres en Syrie au Yémen ect… (oups !!! des pays musulmans)

      • Ah bon, tu n’as pas trouvé?
        Je vais t’aider : Irak, Palestine, Birmanie, Soudan, Rwanda, Mali, Libye, Syrie, Yémen,…
        Je continue ou j’arrête?
        Avec la complicité active de tes amis occidentaux.

    • C’est plus compliqué que ça,
      « On vous accuse en Europe d’être les «harkis» d’Israël chargés de faire le sale travail…
      Je m’insurge en faux contre cette affirmation, d’autant plus que je connais le problème qui a fait l’objet de ma thèse de maîtrise de sciences politiques qui portait sur la guerre d’Algérie. Contrairement aux harkis qui étaient des simples soldats, sans nationalité française, souvent enrôlés de force et commandés par des officiers français, moi je suis un colonel druze qui commande des Israéliens, juifs et non juifs sans distinction. Les druzes sont à tous les échelons militaires, du soldat au général. Nous faisons certes aussi du sale boulot mais pas plus que les autres militaires. »
      http://kassaman.com/2015/02/les-druzes.html

      • Et de me rappeler cette autre histoire*, celle du Colonel ben Daoud qui a dit :

        “rarbi, rarbi(un arabe reste un arabe) même si tu t’ appelles Colonel Bendaoud”

        Pour revenir sur l’histoire du malheureux Colonel:

        “Mohamed Ben Daoud, connu sous le nom de colonel Ben Daoud, est un militaire, d’origine algérienne, né en 1837, mort le 1er juillet 1921. Il fut le premier Saint-Cyrien algérien et l’un des premiers officiers musulmans de l’armée française, avant d’être naturalisé français.Né en juin 1837 à Bou-Rechach près d’Oran, il est le fils de Elseïd Mohamed Ben Daoud, l’agha des Douairs.

        Ancien élève du collège arabe d’Alger, il s’inscrit en 1855 comme élève étranger à l’école militaire Saint-Cyr, d’où il est promu lieutenant en 1858.

        Il participe à la Campagne d’Italie (1859) et à la Guerre franco-allemande de 1870 comme capitaine du 2e régiment de chasseurs d’Afrique. Il est fait prisonnier du 28 octobre 1870 au 28 mars 1871.

        Réalisant une brillante carrière dans l’armée, il est naturalisé français en 1877 puis est promu colonel au 1er régiment de spahis algériens en 1889.

        Il est élevé en 1902 au grade de grand officier de la Légion d’honneur.

        l auteur de la fameuse citation (3rbi,3arbi wa leou colonel bedaoud)..
        Le Colonel Bendaoud était le seul officier supérieur d’origine arabe dans l’Algérie colonisée du 19ème siècle. Il avait réussi son ascension en ressemblant le plus possible, à s’y méprendre, au colonisateur. Il fréquentait la meilleure société française. Un jour, une aristocrate donne un bal. Les officiers supérieurs y sont conviés, Bendaoud aussi naturellement. La dame passe en revue ses invités et leur tend la main après qu’on les lui ait présentés. Elle arrive devant le Colonel Bendaoud et au moment de lui tendre la main, elle entend son nom et la retire précipitamment. Bendaoud dépité eut alors cette phrase célèbre: “Un Arabe est un Arabe, même s’il s’appelle le Colonel Bendaoud”.”

        • Lourd de sens en effet merci Rachid,
          Ça me rappelle un passage d’Exodus (un monument à la gloire du Sionistan) que j’ai du lire en 1986-87, l’arabe de service ami intime de nos héros si si et partageant tout ou presque avec eux, apprécié et tout et tout jusqu’au jour où il eut l’outrecuidance de tomber amoureux de la sœur de, et l’audace inouïe d’aspirer à l’épouser :
          Non mais ho…
          Les pages qui suivirent le crime de lèse-majesté à 180° de celles l’ayant précédé ont été… édifiantes –le mot est pesé- et surtout jamais démenties par depuis.
          Bonne journée.

          • salamou alaykoum chers frères
            merci Rachid de cette histoire que j’ignorait totalement.
            Jean baubérot dans son livre la laïcité falsifiée, rapporte que les algériens convertis au christianisme étaient qualifiés de “chrétiens musulmans”, Charles de Gaulle qui ne voulait pas “bougnouliser” la france etc …
            Bref, il vaut mieux en sourire.
            وَلَن تَرْضَىٰ عَنكَ الْيَهُودُ وَلَا النَّصَارَىٰ حَتَّىٰ تَتَّبِعَ مِلَّتَهُمْ ۗ قُلْ إِنَّ هُدَى اللَّهِ هُوَ الْهُدَىٰ ۗ وَلَئِنِ اتَّبَعْتَ أَهْوَاءَهُم بَعْدَ الَّذِي جَاءَكَ مِنَ الْعِلْمِ ۙ مَا لَكَ مِنَ اللَّهِ مِن وَلِيٍّ وَلَا نَصِيرٍ

            A¨d moubarak chers frères et soeurs, qu’Allah agrée vos oeuvres et bénisse vos familles et délivre cette Oumma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Indonésie : une banlieue sur les toits de Jakarta

121 migrants restent bloqués en mer à bord du navire «Open Arms»