in

Laissez Diam’s tranquille !

« Ma France à moi, c’est le RESPECT ! »

J’ai choisi de comprendre pourquoi l’émission de Diam’s dimanche soir a suscité autant de critiques et d’indignation. Je me suis donc permise de comparer son voile à celui porté par mère Theresa,  femme  pour qui j’ai le plus grand respect et qui est «régulièrement évoquée dans la presse mondiale comme étant  un modèle de bonté et d'altruisme».

Des réactions assez virulentes jugent que Diam’s serait un danger pour les jeunes, qu’elle est «endoctrinée» «forcée par son mari» voire même  intégriste» et «islamiste». Cependant, personne n’a décrit Mère Theresa comme étant une femme dangereuse, une femme soumise ou manipulée. Bien au contraire, cette figure planétaire a même reçu, en 1979, le prix Nobel de la paix.

Pourquoi cette levée de boucliers en ce qui concerne le choix de Diam’s ? Pourquoi une simple émission de télévision défraie la chronique et emballe la toile ?

Malheureusement ces réactions sont  simplement  justifiées par  la nature même de ce voile : un voile de discorde qui se réfère à une religion actuellement mise au ban de la société, sans cesse stigmatisée et amalgamée !

Arrêtons l’islamo-paranoïa qui sévit dans notre pays en voyant derrière tous les musulmans et musulmanes des terroristes présumés ! La liste des stars à la dérive est très longue. Jim MorrisonAmy Winehouse, Whitney Houston… sont  même  devenus de véritables  icônes sans que l’on puisse mettre en évidence une influence présumée négative sur les jeunes.

Diam’s a, quant à elle, fait le choix de tourner le dos au showbiz, au monde des paillettes et des apparences. Elle a choisi de  «se lever tous les matins en essayant d’être meilleure que la veille», alors de grâce laissez-là dans sa bulle (en paix) car c’est aussi cela ma France à moi !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A la Grande Mosquée de Strasbourg, Manuel Valls demande sèchement qu’on l’applaudisse

« Sale Biko » : des tags racistes et nazis recouvrent la boucherie Halal de Saint-Germain-en-Laye