in

La riposte du Premier ministre britannique contre les opposants anti-mosquées

La croisade anti-mosquées menée tambour battant par les ultras du nationalisme britannique sévit dans tout le royaume, aucun fief n’échappant à sa fougue ravageuse qui ne se contient plus à la perspective de voir fleurir des lieux de culte musulmans, aucun baron local n’étant à l’abri de ses hallebardes enflammées, pas même le plus éminent d’entre eux, le Premier ministre en personne…

Violemment attaqué sur ses terres de l’Oxfordshire dont il est l’indétrônable député conservateur depuis 2001, David Cameron s’est attiré les foudres de « l’Alliance nationaliste » pour avoir approuvé un projet de construction de mosquée dans sa bonne ville de Witney, là où l’air pur de la ruralité fleurait bon le vivre-ensemble, jusqu’à ce que des tracts islamophobes orduriers viennent empester l’atmosphère, la rendant irrespirable.

Bien que surpris par la nature « effroyable » de cette campagne de dénigrement, la riposte du plus illustre des élus locaux ne s’est pas faite attendre, David Cameron n’ayant  pas de mots assez forts pour condamner une propagande indigne et dévastatrice le visant personnellement ainsi que les administrés musulmans, éternellement en ligne de mire.

L’extrême droite pousse-au-crime n’a pas usé de périphrases pour appeler à se dresser contre l’islam et à ne pas réélire le Premier ministre et député du comté, lequel, selon ses mensonges éhontés mais frissons garantis "est le plus grand partisan de l’édification de mosquées sur le territoire national, au point d’ instaurer un comité de vigilance pour veiller à ce que vos enfants se prosternent devant Allah."

Atterré par une haine aussi déraisonnée qu’implacable, David Cameron a réussi à repousser les assauts de l’Alliance nationaliste dans sa localité de Witney, une citadelle de la tolérance religieuse que les fous furieux du mouvement ne seront pas parvenus à assiéger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Déchéance de la nationalité française: R.Nekkaz remet son passeport français aux autorités françaises.

Le premier sex-shop “halal” débarque sur le Net en Turquie