in

La prise de Constantinople en 1453 par le Sultan Muhammad al Fatih

La prise de Constantinople en 1453 par le Sultan Mouhammad a…

La prise de Constantinople en 1453 par le Sultan Muhammad al FatihEn partenariat avec la Fondation Conscience Soufie, la chronique de Slimane Rezki revient sur la prise de Constantinople en 1453 par le Sultan Mouhammad al Fatih. Slimane Reski est l'auteur du livre, "Le soufisme: Réalité et caricatures" (éditions Albouraq).

Oumma.com 发布于 2017年2月20日

En partenariat avec la Fondation Conscience Soufie, la chronique de Slimane Rezki revient sur la prise de Constantinople en 1453 par le Sultan Mouhammad al Fatih. Slimane Reski est l’auteur du livre, “Le soufisme: Réalité et caricatures” (éditions Albouraq).

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Le siège de Cosntantinople commence autour du 2 avril et finit le 28 mai après de multiples assauts et escarmouches des forces ottomanes aussi bien sur mer que sur terre.

    Les forces en présence sont évaluées à autour de 100 000 combattants du coté des Ottommans venant des régions asiatiques et baltes/est européennes de l’empire ottoman contre autour de 10 000 combattans Byzantins, Gênois, Vénitiens et un peu de tout de diverses zones européennes.

    Conformément à la tradition , Mehmet II envoit une demande de réddition avant l’assaut final, qui sera rejettée. En conséquence, la ville sera livrée au pillage pendant 1 à 3 jours. Les 40 à 50000 habitants seront faits prisonniers et puis libérés contre rançons. Seuls 4 à 5000 habitants sont tués, ce qui est peu pour les standards de l’époque, principalement les jeunes garçons qui avaient peu de valeur marchande. La ville est fortement détruite durant les combats et les pillages.

    Les états européens, ayant fort peu soutenu l’empire Byzantin, “ces traitres au Pape” , enlisés dans les conflits éternels franco-anglo-germanique-papauté-polonais etc… prennent conscience de la force et de l’invincibilité de l’Empire Ottoman autrefois tenu éloigné par les Byzantins.

    Face à l’inéluctible, ils vont progressivement renouer des échanges commerciaux avec la Sublime Porte. La France devenant même l’alliée de Souliman le Magnifique 50 ans plus tard.
    Totalement bloqués à l’Est, les Européens vont se lancer vers l’Ouest. Ce sera l’époque des grands navigateurs et la “découverte” des Amériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le célèbre scientifique Stephen Hawking demande de l’aide pour les étudiants palestiniens en science

Chelsea Clinton participe à une manifestation anti-Trump en signe de solidarité avec les musulmans américains