in

La Princesse Leia, incarnée à l’écran par la défunte Carrie Fisher, inspire des Hijabis

Emportée par une crise cardiaque à l’âge de 60 ans, l’actrice américaine Carrie Fisher, qui restera à jamais dans les mémoires comme la légendaire Princesse Leia de la non moins célèbre saga Star Wars, s’en est allée rejoindre les étoiles, le 27 décembre dernier.

La guerrière de l’espace, dont les tresses enroulées en forme de macaron et les répliques incisives mémorables en firent une icône qui a séduit des générations entières, n’ignorait pas que son personnage était une source intarissable d’inspiration pour nombre de femmes. Mais a-t-elle jamais su que des Hijabis comptaient récemment au nombre de celles-ci ?

Preuve en est, des selfies et des tutoriaux fleurissent depuis un certain temps déjà sur les réseaux sociaux et, à l’annonce de sa disparition, se sont transformés en hommages posthumes rendus à la mémoire d’une comédienne dont le rôle marquant, qui lui ouvrit très tôt les portes de la gloire, l’avait quelque peu dépassée au fil du temps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En Israël, Estrosi donnera 50 000 euros d’argent public à une organisation œuvrant à la colonisation

Armentières : un véhicule renverse deux femmes de confession musulmane et une enfant