in

La plus jeune PDG du Royaume-Uni lance une ligne d’assistance téléphonique pour la jeunesse musulmane

Derrière son visage juvénile, qu’éclaire un large sourire, se cache une jeune fille en fleur d’une étonnante maturité et particulièrement entreprenante, à qui la célèbre citation de Corneille sied à merveille : « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».
Shakira Rahman semble à peine sortie de l’enfance, et pourtant elle a déjà endossé la casquette de plus jeune PDG du Royaume-Uni, coiffée de son voile qui ne bride en rien son intelligence, ni ne réfrène son extraordinaire précocité et sa joie de vivre.
Du haut de ses 11 printemps, elle préside aux destinées de l’assistance téléphonique « Spécial Jeunes », récemment mise en place par l’association de bienfaisance islamique Penny Appeal, fondée en 2009 par Adeem Younis. Une association humanitaire dont la vocation première est de soulager la misère humaine et sociale en Grande-Bretagne, et ailleurs dans le monde où elle sévit plus durement encore.
Epaulée dans sa tâche par Hinna Zafar, une psychologue spécialisée dans le suivi et l’accompagnement des adolescents en souffrance, Shakira Rahman est à la fois l’égérie et le fer de lance de cette ligne destinée aux jeunes musulmans britanniques, de 11 à 24 ans.
Leur dénominateur commun ? Se sentir déstabilisés, fragilisés, oppressés par l’âpre réalité de la société qui les entoure et le racisme anti-musulmans qui la gangrène ; être en proie à l’anxiété et souffrir d’une forme de dépression indicible, consécutives à la pression des réseaux sociaux ou à un harcèlement scolaire à caractère islamophobe, fait de brimades, d’humiliations et de brutalités quotidiennes, pouvant parfois culminer dans la violence.

« Beaucoup de mes amis musulmans souffrent à l’école et ont même peur d’y aller. Mais ils ne savent pas comment en parler à leurs parents. Je pense donc que cette ligne leur sera très utile, ainsi que pour de nombreuses jeunes filles et garçons musulmans qui pourront se confier à des spécialistes et être aidés », a déclaré avec gravité Shakira Rahman en se départissant de son joli sourire à l’évocation du mal intérieur qui ronge une certaine frange de la jeunesse musulmane, et qu’elle appelle à ne surtout pas minimiser.
Derrière son bureau où, une fois l’école finie, elle veille au bon fonctionnement de la ligne d’assistance gratuite MY (Muslim Youth), la plus jeune PDG du royaume britannique vante les vertus de cette assistance psychologique, confidentielle et dénuée de jugement, ainsi que le précieux soutien qu’apportent les écoutants, chargés de recueillir les confidences à l’autre bout du fil.
A l’âge où d’autres se laissent encore bercer par l’insouciance, Shakira Rahman a non seulement pris conscience de l’ampleur d’un grave problème de société, mais, mieux encore, elle aspire à le juguler.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Royaume-Uni : 8 écoles musulmanes dans le top 20 des plus performantes.
    En tout, 8 écoles musulmanes se trouvent dans le top 20 des meilleures du Royaume-Uni, pour l’année 2019, sur un total de 6.500 établissements de l’enseignement secondaire, indique un classement annuel du Gouvernement britannique.
    Parmi les 8 êcoles musulmanes les plus performantes, 3 occupent les premières places du classement.
    “Tauheedul islam girls’ high school”, une école secondaire pour filles, située à Beardwood, dans la banlieue de Blackburn, est en tête de peloton, suivie d’ “Eden boys’ school”, une école pour garçons, à Birmingham et d’ “Eden girls’ school”, une école pour filles, basée à Coventry, une ville située dans la région des West midlands, à proximité de Birmingham.
    Le Gouvernement britannique classe les écoles présentes sur son territoire en se basant sur des critères bien définis, notamment, les résultats scolaires et le pourcentage d’élèves qui poursuivent leurs études.
    De même, il utilise le score, “Progress 8”, pour mesurer les performances. Ainsi, les écoles sont jugées en fonction des progrès réalisés par les élèves, en plus des notes qu’ils obtiennent.
    « Nous devons remercier les enseignants, les parents et, bien entendu, les élèves de ces écoles très performantes de confession musulmane pour leurs excellents résultats », a indiqué le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), dans un communiqué signé de Harun Khan, son Secrétaire général.
    En tout, le Royaume-Uni compte environ 140 écoles musulmanes.

  2. Face à la violence et à la discrimination, la meilleure réponse est la culture et les bonnes actions en se renforçant dans sa religion. Il faut plonger dans l’islam et agir dans le bien pour Dieu et uniquement Dieu. Cette petite fille est un très bon exemple.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Que cache (mal) le débat sur les mamans voilées ?

1er novembre 54: début de la révolution algérienne