in ,

La nouvelle présidente NPNS, une militante anti-intégriste islamique primaire

Après les déboires de l’ex-présidente de Ni Putes ni soumises, l’association médiatico-féministe proche du PS vient d’élire ce week-end une nouvelle présidente, Asma Guenifi qui est une militante anti-intégriste primaire ; En avril 2010, Judith Sunderland de Human Rights Watch qui s’était élevée contre la loi sur le niqab en affirmant que “Traiter des femmes musulmanes pieuses comme des criminelles n’aidera pas à les intégrer”, avait reçu la réponse suivante de la part d’Asma Guenifi : “Vous dites non à l’interdiction du voile intégral au nom du choix ? Mais de quel choix parlez-vous ? Que des femmes imposent leurs symboles islamistes en pleine rue ? Que l’islam politique gagne encore du terrain ? Que l’inégalité entre les hommes et les femmes s’accroit au nom de ce choix ?”

Bref, rien de nouveau, la mission d’Asma Guenifi consistera à cibler uniquement et seulement “l’intégrisme musulman”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bertrand Badie :”La domination n’est pas ou n’est plus absolue”

La crédibilité de l’opposition syrienne à l’épreuve du parrainage franco-turc