in

La menace du voile – Le Moment Meurice

Les femmes voilées terrifient la République française. Guillaume Meurice est allé interroger un peuple traumatisé.

Publicité

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. super ca decrit l hysterie generale qui ressort tellement chez les idiots de la ripoublique que certains pensent qu il y a 80 pc de la population d origine musulmane
    l ignorance ne tue malheureusement pas

  2. Tout ça, c’est parce qu’il n’y a pas de décision en haut. Il suffirait de voter une loi garantissant la neutralité de l’école publique. Le pouvoir est lâche face à l’islamisme.
    L’immense domaine public, c’est à dire la rue, reste ouvert à tout type de voile, sauf intégral, ce qui remplira de bonheur celles qui en éprouvent du plaisir, et leurs maris aussi, plus les militants qui se cachent derrière.

    Car dans la spiritualité, le plus important, c’est quand même l’apparence.

  3. Un peu de patience !
    La solution est simple :
    – modification de la loi du 15 mars 2004 ou promulgation d’une nouvelle loi sur les signes ostentatoires religieux pour clarifier la situation.
    Les premières controverses sont apparues dans les écoles en 1989, il a fallu attendre 2004 pour une première loi sur les signes religieux à l’école, puis 2010 sur la dissimulation du visage.
    Un peu de patience la Oumma, vous finirez bien par l’obtenir votre loi sur les accompagnateurs de sortie scolaire, avec la même interdiction qu’au sein de l’école.
    Vous êtes sur la bonne voie !

  4. Un grand bravo à vous !!! Dedramatiser toute ces conneries que l’on voit tout les jours dans nos merdias d’information qui passe en second (voir pas du tout) nos infos importantes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

“Jusqu’où laisserons-nous passer la haine des musulmans ?” : 90 personnalités s’indignent devant l’agression subie par une maman voilée

Royaume-Uni : une exposition rend hommage à la bravoure des soldats indiens musulmans lors des deux guerres mondiales