in

La Malaisie veut devenir le premier pays exportateur de produits halal

Première destination pour le tourisme musulman, la Malaisie affiche clairement ses ambitions en espérant également devenir le premier pays exportateur de produits halal. Un marché mondial qui connaît une croissance à deux chiffes depuis plusieurs années. Évalué à plus de 500 milliards de dollars, ce secteur ne se réduit pas seulement à la consommation de viande. Plusieurs produits sont ainsi concernés par le label halal: des produits cosmétiques,  en passant par les médicaments, les plats préparés jusqu’aux boissons, l’éventail est particulièrement large.

Le Ministère malaisien du Commerce international et de l’Industrie  compte prendre des décisions afin d’aider les entreprises locales à pénétrer le marché halal dans le monde devenu de plus en plus concurrentiel, avec la présence de pays comme l’Indonésie et la Thaïlande.

Président d’une commission parlementaire sur le halal, le député Datuk Hamim Samuri a clairement signifié que la Malaisie doit développé une exigence dans le label halal à même de satisfaire les consommateurs musulmans à l’échelle internationale, car les normes varient selon les pays. Rien ne doit être négligé, l ’emballage et l’étiquetage des produits doivent également répondre à ces normes.

Pour l’année 2012, et le premier semestre 2013, les pays du Moyen-Orient, mais aussi les États-Unis et la Chine ont été les principaux importateurs des produits halal malaisiens qui visent désormais à séduire une clientèle non musulmane. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Syrie : il n’y a ni bons ni méchants

Koweït: une femme discriminée à l’embauche car ne portant pas le hijab