in

La mairie de Nice s’oppose à un mariage musulman en raison du “radicalisme du futur marié”

La célébration du mariage civil d'un couple de confession musulmane a été suspendue aujourd'hui par le parquet saisi par la Ville de Nice, sur fond de soupçons de radicalisation. "Il y avait des soupçons de djihadisme. On pense que l'un ou l'autre des époux souhaite partir faire le djihad à l'étranger, en Syrie ou ailleurs", précise Auguste Vérola, l'adjoint au maire de la ville de Nice chargé aux mariages. Le futur marié avait été condamné en janvier à six mois de prison avec sursis pour avoir agressé un boulanger accusé de ne pas être un "bon musulman" rapporte Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’État islamique comme sous-produit de l’Occident

Une famille à Gaza élève deux lionceaux dans leur maison (vidéo)