in

La main tendue des musulmans britanniques vers les sans-abri à la veille de Noël

L’esprit de Noël, empreint de compassion et de générosité, ne peut que résonner profondément dans les cœurs de musulmans attachés à l’essence même de ces valeurs essentielles de l’islam, la main tendue vers son prochain, vulnérable et nécessiteux, ayant en l’occurrence une vertu d’exemplarité pour des milliers de bénévoles britanniques qui ont fait ce beau geste, vendredi dernier.

Imprégnés des préceptes coraniques, la solidarité chevillée au corps et à l’âme, plus de 7 500 fidèles londoniens, à l’issue de la grande prière collective de vendredi 23 décembre, ont fait bien des heureux parmi les laissés-pour-compte du royaume, en cette période festive qui peut s’avérer douloureuse pour ceux qui n’ont rien ou si peu.

Grâce à la collecte initiée par leur mosquée d’East London auprès d’entreprises locales, d’écoles, de collèges et d’universités, ils ont été en mesure de livrer 10 tonnes de nourriture – riz, pâtes, céréales, ainsi que des conserves – aux plus démunis de leurs concitoyens, et notamment à des sans-abris dont les rangs, hélas, ne cessent de grossir de l’autre côté de la Manche, année noire après année noire.

Des dignitaires religieux d’autres cultes, sensibilisés à cette grande opération caritative, ont tenu à assister à son déroulement en signe de soutien. Ils se sont tous félicités de l’extraordinaire mobilisation de la communauté musulmane locale pour apporter un peu de bonheur dans la vie rude des plus déshérités, dont 90% d’entre eux étaient non musulmans, ces frères en humanité à l'existence jalonnée de souffrances.

Intarissable d’éloges, le révérend Gary Bradley a fait part de son émotion devant le merveilleux exemple d’entraide donné par les musulmans de Londres, se réjouissant que cette belle chaîne humanitaire se soit élargie à d’autres confessions, consolidée par l’ « humanité commune » qui la compose et l’éclaire, en ce Noël où  7 500 fidèles britanniques ont éprouvé un bonheur indicible à exalter les valeurs islamiques universelles de fraternité et de partage.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cagoules et machettes : la milice fascisante bulgare qui traque les migrants

Yvelines : il poignarde un barbu dans le bus «par peur du terrorisme»