in

Canada : des femmes musulmanes s’affairent à la préparation de paniers-repas à l’approche de la fin du Ramadan

Telle une ruche bourdonnante où chaque ouvrière s’active en mettant du cœur à l’ouvrage, une grande effervescence régnait, samedi dernier, dans l’entrepôt de l’Institut canadien des femmes musulmanes (CMWI), installé à Winnipeg, la cité phare de la province de Manitoba, à mesure que des dizaines de paniers de victuailles, préparés avec soin, remplissaient l’espace selon un alignement rectiligne.

S’attelant à la tâche avec une ardeur intensifiée par l’approche de la fin du Ramadan, les nombreuses bénévoles de l’association se sont volontiers retroussées les manches pour composer ces paniers garnis, entièrement financés grâce aux généreuses donations de la communauté musulmane locale, qui seront prochainement distribués à ceux qui ont faim, mais aussi aux nouveaux arrivants en guise de cadeau de bienvenue.

Yasmin Ali, la présidente du comité d’administration du CMWI, ne s’est pas contentée de superviser le bon déroulement de l’opération, elle a rejoint cette grande chaîne de la solidarité pour mettre la main à la pâte et constituer plus de 150 paniers repas à la chaîne, partageant avec l’ensemble de ses coreligionnaires l'immense satisfaction du devoir accompli.

Yasmine Ali, la présidente de l'association très investie dans l'opération caritative

« C’est formidable ! Sans l’extraordinaire soutien de la communauté, nous ne serions pas en mesure de faire le bien autour de nous dans de telles proportions », a-t-elle déclaré à la presse locale, visiblement heureuse que cette action caritative, dictée par l’islam et la grandeur d’âme insufflée par ses préceptes, notamment au cours du mois béni, contribue à resserrer les liens entre les musulmans de Winnipeg, mais aussi à renforcer le sentiment d’appartenance à la collectivité.

« Nous veillerons à ce que personne ne reparte sans son panier de nourriture », a-t-elle insisté, désireuse de faire des heureux parmi les grands laissés-pour-compte de la société de consommation, à l’heure où le mois si précieux de Ramadan s’achève tout doucement.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avec le Brexit, la souveraineté descend dans l’arène

Quelle sera la date de l’Aïd al-Fitr 2016 / 1437 ?