in

La Libye au centre d’une visite d’Erdogan en Tunisie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a effectué ce mercredi une visite surprise à Tunis. L’occasion pour lui de rencontrer pour la première fois son homologue Kais Saied, entré en fonction fin octobre. Au coeur de leurs entretiens : la Libye. Ankara a récemment renforcé sa coopération avec le gouvernement officiel libyen, en lutte avec les forces du général Haftar dans l’est.

« L’impact des développements négatifs en Libye ne se limite pas à ce pays mais touche aussi les pays voisins en tête desquels se trouve la Tunisie, a déclaré le chef d’État turc. A quel titre les 5000 Soudanais et ces 2000 individus de la compagnie russe Wagner se trouvent-ils en Libye ? Qu’ont-ils à faire sur place et quelles sont leurs connexions ? »

Publicité
Publicité
Publicité

9 commentaires

Laissez un commentaire
    • Hé Patrice, vous vous fouttez de beaucoup de choses, la progression du vil rebel aftar et ses écorcheurs en Lybie, leur capacité de pénétration par achat d’hommes de mains en pays voisins ne vous inquiète pas trop, alors voici une question, selon Patrice, quel est le meilleur et quelle est le pire humain? Et conséquemment, quel est le meilleur et quel est le pire au Maghreb et au Moyen-Orient? De quoi Patrice a-t-il peur, s’il a peur de quelque chose d’autre qu’internautique? D’une résurgence Nazzi, Hitlérienne, de la raréfaction des ressources, de l’approche semble-t-il du retour des famines, on en parle en Tunisie même, ou de quelques contraintes sociétales opposées à ses délires dont les peuples décidément ne veulent pas? Eh bien Nabil Karoui, le candidat prospère, sustenté par l’argent des émirats n’a pas réussi, il a beaucoup dépensé en vain, en vain on eut recours à la théâtralisation de son arestation puis à son élargissement opportun de prison, rien n’y a fait, et le complottisme n’a rien à voire là-dedans, ce sont des faits authentiques et passés. Fallait quoi, que Tunis ne reçoive pas en visite officielle le raïs Turc? Et si la Tunisie soucieuse de sa sécurité, pas la sécurité de Patrice mais sa sécurité voire sa sécurité économique, son avenir, sa stabilité apréhendait les progrès du traître Haftar et ses mentors émiratis qui ensanglantent et bouleversent la région? Non, mais ceux-là ils sont bien, la preuve, ils sont anti-fréristes, c’est ça votre raisonnement? Prenez des médicaments, consultez, décidément votre monde s’en va, et vous y tenez réellement si peu que vous répétez qu’on s’en fout. On s’en fout aussi de Charli qui sera ruiné bientôt, parce que bon, toute la presse écrite est pratiquement ruinée, ça fait mal au cœur, pauvre vieux chou.

      Ah oui, il y a eu un candidat gay en Tunisie, dont le programme allait loin, mariage gay et tout le reste, comme ça la Tunisie eu recouvré un peu de prospérité et assuré le pain quotidien lol. Ben c’est dommage mais les Tunisiens n’en ont pas été convaincus, j’ignore son scorre, 0 virgule des poussières, ils ont largement préféré un qui parle un Arabe correct, ne lise pas Charli ni rien de tel, un homme encore sain, instruit et solide, et patriote et partisan de son pays et de la région où il se trouve, un souverainiste quoi. Si Patrice avait meilleure sollution, que ne se présentait-il aux présidentielles Tunisiennes, voire mieux, pourquoi mais pourquoi est-ce que ce ne sont pas les Français qui vottent à la place des Tunisiens et autres gens, en aide démocratique, je suis sûr que Patrice y a parfois songé à celle-là.

      Croissant de lune.

      • @Croissant

        Je note juste le fait que les pays qui ont voté jadis pour les FM ont sombré ensuite dans un système théocratique et corrompu, très inégalitaire, et très autoritaire. Accessoirement, les liens entre les FM et les terroristes sont évidents.
        S’agissant de la Libye, la France porte une lourde responsabilité dans le chaos actuel. Il est hélas un peu tard pour renoncer à cette opération désastreuse. De même qu’il est trop tard pour renoncer à l’invasion de l’Irak, ou de l’Afghanistan, renoncer à notre intervention en Syrie, qui n’a servi à rien, renoncer à notre collusion avec les saoudiens au Yémen, etc.
        Il n’y a pas de bons dans cette affaire, ou ces affaires, ni, désormais, de bonne solution.
        Quant aux malheureux qui votent FM, ils n’ont pas compris qu’ils viennent de voter pour la dernière fois. Même remarque au sujet des français qui s’apprêtent à voter RN.
        Je n’y peux rien.
        Comme pour les indiens qui ont plébiscité Modi. Chacun sa merde.Ou les américains qui ont élu un canard.
        Bref.
        Ca va mal finir.
        Bonne année quand même.

        • @ Patrice, vous notez juste le fait que, le fait que, donc ceux des pays qui ont votté pour les FM comme vous dites ont votté pour la dernière fois. Apparemment non, la Tunisie en est un exemple, je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus. Il y a eu un parti premier aux premières législatives mais pas totalement majoritaire, comptabilisé FM d’après vos étroites et floues catégories, et puis il y a eu un quasi-putch que le pays a enduré avec presque trop de patience, donc une gouvernance assise sur une majorité qui n’était pas comptabilisable FM selon vos mêmes catégories, mais pendant cette gouvernance, la référence politique en effet, est restée le parti Ennahda qui n’était pourtant pas aux affaires, dont on a projeté la dissolution voulue par certains bailleurs de fonds comme les émirats-unis et autres. Comment se fait-il que bien que n’étant pas aux affaires le parti central parce qu’il est central fut reconnu tel par ces autres partis, non, plutôt ces formations, ces listes dépourvues de sens et sans histoire? Le parti que vous insultez de vos commntaires faibles et ineptes vivait dès avant l’indépendance et a accompagné les luttes glorieuses dans ce sens, il se glorifie même de la construction de l’instruction publique puisque le vizir pionnier au temps de Bourguiba, dont il fut compagnon de lutte était Mohammed Masmoudi, bâtisseur d’écoles. Je vois toujours pas où est la théocratie ni ce que ce terme signifie. Et donc après ce quasi-poutch, il y a des présidentielles, le président élu, moi je le classe comme Arabiste si vous voulez, souverainiste, c’est certain, je ne dirais pas qu’il est comptabilisable FM, on a l’impression qu’il ne vous convient pas parce qu’il est capable de vous dire non. Vous voulez quoi, qu’on soit gouverné de Charlots? Vous faites quoi de la résistance des matériaux, puisqu’il faut que les Tunisiens travaillent et mangent tous les jours, quel programme hédoniste de Patrice relèverait pareils défis vitaux? La Tunisie a pendant des années été noyée de médias insipides en surnombres et impécunieux souvent, sans compter les réseaux sociaux bavards, tout ça ou bien Francophone ou bien en très mauvaise parladure, beaucoup de publicité, ces téléréalités ineptes et presque pas d’information, de rares débats souvent théâtralisés, les Tunisiens s’en sont fatigués, ils veulent du sens, ils veulent travailler pour vivre, c’est drôle mais il y a encore des gens sensés comme ça, ils ne veulent pas avoir faim stupidement mais avoir faim en y remédiant par le travail, est-ce étrange? Pourquoi vous ne vottez pas à la place des Tunisiens, pourquoi vous ne vous présentez pas là-bas. D »e quoi parlez-vous en vrai, sommes-nous bien sur la même planète, celle de lla résistance à vaincre des matériaux ou celle de Charli et du show-bus? Si seulement le monde qui vous plairait était aujourd’hui matérialisable?

          Croissant de lune.

  1. Il est question d’une aide militaire Turque accrue à la gouvernance légale de Tripoli voire de l’envoi direct de forces Turques sur place, ça a peut-être déjà commencé. La Turquie, largement alliée de la Russie, une Russie errante qui a cru bien jouer du soutien du traître Haftar, la Turquie par son engagement et d’autres ailleurs pourrait bien circonvenir la Russie dans l’affaire Lybienne, c’est dans ce sens que je forme des vœux ardents. Alors l’imposteur et traître Haftar se trouverait fort dépourvu, qu’il aille donc finir ses jours réfugié aux émirats-unis ses soutiens ou dans l’entité Sioniste, ou encore en Amérique qui l’a formée et sustenté premièrement à trahir son pays début des années 1980.

    Croissant de lune.

  2. La politique est toujours hypocrisie, non? C est vrai, cela dépend de quel côté on se positionne ; on est souvent peu regardant sur les uns et très critique sur d autres…. Erdogan a raison d essayer de reprendre la main parce que le pire est le desequilibre en toutes choses. ChaQue dirigeant cherche son intérêt et celui de sa communauté, après comment les autres s organisent autour et profites aussi du dispositif proposé.

  3. La Turquie, qui a dominé les pays arabo-musulmans, à part le Maroc et la Mauritanie, pendant plusieurs siècles, a sans doute des leçons à donner à ses anciens colonisés. Pour apporter une aide morale désintéressée…
    Oh les hypocrites !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Royaume-Uni : des bénévoles musulmans au chevet de personnes âgées pour Noël

L’Algérie bientôt en guerre ?