in

La LDJM étudie une éventuelle plainte contre les FEMEN

Les FEMEN, groupe contestataire féministe d'origine ukrainienne, dans un article du 22 octobre 2013 ont indiqués que "l'Islam n'est pas source de vertu, l'Islam est source de violence et d'oppression". Si la devise de ce groupe en France est "nudité, lutte, liberté", en l'espèce c'est leur islamophobie qu'elles mettent à nu. Inna Shevchenko, leader de ce groupe, s'était illustrée, il y a plusieurs mois, pour ses propos relatifs au Ramadan et à la religion musulmane, "what can be more stupid than ramadan ? What can be more uglier than this religion ?" (Qu'est-ce qui peut être plus stupide que le ramadan ? Qu'est-ce qui pourrait être plus moche que cette religion ?"). 

La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans (LDJM) se penche actuellement sur les suites judiciaires à donner à cet article du 22 octobre 2013 assimilant l'Islam à la violence et l'oppression, notamment sur le fondement de l'article 24 alinéa 6 de la loi du 29 juillet 1881 relatif à l'incitation à la haine à raison de l'appartenance religieuse.

Samim BOLAKY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce mouton refoulé à la douane en France (caricature)

Le Mossad a mis l’Elysée sur écoute