in

La Grande Mosquée de Paris refuse de participer aux travaux de la Fondation de l’islam de France

Après concertation entre ses membres, la Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP) décide de ne pas participer aux travaux de mise en place de la Fondation de l’islam de France et de son Conseil d’orientation ainsi qu’à ceux de la mise en place de l’Association cultuelle.

La FNGMP dénonce toute forme d’ingérence dans la gestion du culte musulman et de sa représentation, d’autant que l’élaboration des dites structures n’a jamais fait l’objet d’une large concertation avec les musulmans de France.

La FNGMP appelle toutes les fédérations et associations musulmanes gestionnaires de lieux de culte, ainsi que tous les musulmans de France, à rejeter toute tentative de mise sous tutelle de l’exercice de leur culte.

Docteur Dalil BOUBAKEUR

Recteur de l’Institut Musulmande la Grande Mosquée de Paris
Président de la FNGMP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Macron s’oppose au boycott d’Israël

La Tunisie, premier pays musulman à avoir aboli l’esclavage, deux ans avant la France