in

La gauche mobilisée à Tel Aviv contre le plan Trump

La manifestation organisée par la gauche israélienne, juive et arabe, ce samedi soir à Tel Aviv contre “la déportation” et “l’apartheid” a réuni plusieurs milliers de personnes dans le centre ville.

“Il ne s’agit pas d’un plan de paix, et même pas d’un plan”, a ainsi déclaré Tamar Zandberg, députée du Meretz. ” C’est la recette pour parfaire l’annexion le transfert, la violence et l’apartheid”, a-t-elle proclamé lors du rassemblement qui se tenait après la marche.”Une vraie paix ne pourra être conclue qu’entre des dirigeants palestiniens et israéliens, et non entre deux dirigeants, dont l’un est menacé d’impeachment et l’autre poursuivi pour des crimes”, a-t-elle ajouté.

Les organisateurs, dont La Paix Maintenant, ont particulièrement dénoncé l’exclusion, programmée dans ce plan, des communautés arabes israéliennes qui sont situées au Nord d’Israël, dans ce que l’on nomme “le Triangle”.

Publicité
Publicité

Ils dénoncent également la poursuite de l’annexion des terres palestiniennes et les propositions d’un Etat palestinien qui ne serait “pas viable du tout”. “Ils ont l’argent, le pouvoir, des armées puissantes, mais je crois qu’ensemble nous avons les moyens de faire échouer ce plan. Car la justice est de notre côté”, a souligné pour sa part la députée de la liste arabe unie, Aida Touma-Sliman.

Les orateurs ont également salué la prise de position très claire contre le plan Trump du ministre britannique des affaires étrangères, membre du conseil de Sécurité de l’ONU, Dominic Raab, vendredi dernier.

Source : Adam Keller, Gusg Shalom.

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ils se font plaisir en manifestant mais ça ne change strictement rien au rapport des forces en présence 50 ans après la guerre des 6 jours.

    Trump est imbuvable mais il faut lui reconnaître un incroyable talent politique pour mettre un grand coup de pied dans les trucs qui n’ont pas avancé d’un pas depuis des années.

    Une chose est absolument sûre : Jérusalem ne sera pas divisée et il faudra un accord de paix assurant la sécurité d’Israël avec une Etat palestinien démilitarisé.

    Pour le reste, la gauche israélienne peut continuer de jouer du pipeau…car elle ne propose rien d’opérationnel.

    Or il me semble que le plus intéressant dans ce plan, c’est le volet du développent économique : en 10 ans, la Cisjordanie et Gaza pourraient complètement changer de visage…Avec la paix et des infrastructures, alors qu’il existe une population jeune et bien formée, il existe un potentiel économique considérable. C’est la chance de ce développement qu’il faudrait saisir : logement, travail, santé, revenus pour les Palestiniens…Enfin… Ensuite, les Palestiniens auront plus de légitimité pour obtenir une évolution de l’architecture de paix qui leur soit plus favorable. On entrerait dans une dynamique de succès mutuel et non d’affrontement, car Israël et l’Etat palestinien deviendront une communauté économique pouvant entraîner toute la région.

    Ce serait plus intelligent que de penser fonder une Palestine en creusant avec des kalachnikov…

    • Seule solution à ce que subissent les palestiniens comme manipulations et génocides : LES ARMES.

      Les réunions sans fin autour d’une table chapeautée par des escrocs que sont les Usa, c’est finit.
      Les pourparler vides de sens et sans résultats positifs pour les palestiniens c’est finit
      Les rencontres qui n’aboutissent à rien c’est finit.
      C’est les armes qui doivent parler maintenant.

    • @Italico
      “Une chose est absolument sûre : Jérusalem ne sera pas divisée et il faudra un accord de paix assurant la sécurité d’Israël avec une Etat palestinien démilitarisé.”

      Tu es un comique toi? Ce n’est pas plutôt l’inverse?
      Je me permets donc de corriger :
      “…et il faudra un accord de paix assurant la sécurité des Palestiniens avec une Etat israélien démilitarisé.”

  2. Démocratique ? Pour qui ? Si tu es palestinien et que tu oses dire que tu n’es pas d’accord pour qu’on te détruise ta maison, l’école de tes enfants, et qu’on inonde tes terres, qu’on empoisonne tes enfants par l’eau, si tu ose le dire haut et fort, tu risque fort de croupir en tôle sous la torture, ou de te faire tirer comme un lapin. Et si tu es jeune israélien, juif, et qu’au nom de ta foi ou simplement de ta conscience tu oses refuser de participer a un génocide, direction la prison également. C’est ça la démocratie ?

  3. La gauche israelienne est tres insignifiante elle ne peut que manisfester tout comme les palestiniens,il vaut mieux negocier que perde du temps,le temps a ete toujours benefique pour Israel car les palestiniens ont ete abuses par les promesses arabes en leur promettant tout israel notamment Nasser qui leur promis monde et merveille en traitant le president Bourguiba de traite parce qu’il a ose de dire aux palestiniens en 1965 d’accepter la paix et n’oublions pas les palestiniens avait tout Jerusalem comprise.

  4. ”Une vraie paix ne pourra être conclue qu’entre des dirigeants palestiniens et israéliens, et non entre deux dirigeants, dont l’un est menacé d’impeachment et l’autre poursuivi pour des crimes”

    Surréaliste mais qui ne m’étonne guère, le monde est dirigé par des voyous.

  5. Une nouvelle preuve que Israël est bien un pays démocratique où l’opposition a le droit de montrer son désaccord et de manifester ouvertement en faveur de leurs opinions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Plus de 5 000 personnes rendent hommage à l’imam Rachid Haddach

La première mosquée de Slovénie ouvre ses portes, après 50 années d’un long combat