in

La formidable mobilisation des musulmans américains après l’ouragan Sandy

Une semaine après son tourbillon dévastateur, les ravages de l’ouragan Sandy sont incommensurables dans le Nord-Est des Etats-Unis, faisant près de 100 morts, dont 40 à New York, avec un long cortège de millions de sinistrés qui se retrouvent sans toit, seize états étant toujours privés d’électricité, sans parler des centaines d’écoles fermées et des entreprises détruites.

Devant ce paysage de désolation dont la note s’annonce salée, de l’ordre de 50 milliards de dollars de dégâts, l’élan de solidarité de la communauté musulmane a été immédiat, et ne cesse de s’élargir pour former une grande chaîne de la fraternité citoyenne. L’Association Islamique de l’Amérique du Nord (ISNA) a réagi avec célérité en mobilisant les musulmans américains concrètement sur le terrain, les incitant à unir leurs forces pour collecter des fonds et des biens, distribuer des repas, et ne pas ménager leurs efforts pour nettoyer les maisons et terrains balayés par une tempête d'une force inouïe.

La mobilisation a porté ses fruits, les musulmans américains ne se faisant pas prier pour retrousser leurs manches et fourmiller d'idées en vue de secourir leurs concitoyens, leurs prochains et voisins. Ainsi, dimanche, 500 repas  ont été distribués dans la banlieue de New-York, grâce aux bénévoles du centre islamique de Westchester, tandis que la Zakat Foundation of America a également lancé un appel aux dons.

Une belle illustration de l'apport positif de la présence musulmane où qu'elle se trouve, en l'occurrence Outre-Atlantique, et de sa capacité à s'impliquer pleinement et spontanément, tordant magnifiquement le cou à tous les clichés à la force dévastatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Voilà pour ta gueule Longuet!”

Les islamistes à l’épreuve du pouvoir