in

La Flottille de la Liberté 2015 met le cap sur Gaza. Souvenons-nous du bateau français le “Dignité Al-Karama” en 2011 !

Les bateaux de la Flottille de la Liberté 2015 ont quitté différents ports de Méditerranée afin de tenter de briser le blocus maritime de Gaza. C’est la troisième flottille à défier ce blocus illégal depuis 2008.

En 2015 la Flottille de la Liberté est composée de 2 navires transportant chacun une vingtaine de passagers, journalistes et équipage, plus 3 bateaux plus petits. En tout environ 70 personnes, venant d’ Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Canada, Espagne, Danemark, Etats-Unis, Finlande, France, Grèce, Israël, Italie, Indonésie, Jordanie, Maroc, Norvège, Nouvelle-Zélande, Palestine, Royaume-Uni, Russie, Suède, Tunisie.

Un des bateaux, la Marianne, a quitté la Suède en mai et a fait plusieurs escales dans des ports européens, comme en France, à Brest, afin de faire connaître la mission de la Flottille. >>en savoir plus

Moncef Marzouki, ancien président de Tunisie, sera à bord de l’un des navires. Basel Ghattas, membre du parlement israélien, participe à cette action pacifique, comme l’avait fait sa collègue Haneen Zoabi, victime de l’attaque israélienne contre le Mavi Marmara en 2010. Des députés des parlements algérien, espagnol, grec et jordanien également.

Les médias présents sont, à ce jour : Al Jazeera English, Al Jazeera Arabic, Euro News, Maori TV-New Zealand, Al Quds TV, Russia Today TV et Mayadeen TV de même que plusieurs journalistes indépendants.

En France, le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens ainsi que la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine soutiennent et accompagnent l’engagement solidaire de la Flottille de la Liberté. Ils demandent aux autorités françaises de faire les pressions nécessaires sur le gouvernement israélien pour assurer la sécurité des bateaux et des passagers et pour que la flottille puisse accéder librement à Gaza qu’elle devrait atteindre d’ici une semaine.

Communiqué du CNPJDPI et de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, mardi 23 juin 2015

 

Laissez passer Le Dignité-Al Karama ! Souvenons-nous du vaillant petit bateau français qui fut la figure de proue de la Flottille II

En juillet 2011, notre site Oumma.com avait relayé, étape par étape, le parcours maritime houleux du bateau français le Dignité-Al Karama, ce petit poucet des mers de la Flottille de la Liberté II, soumis aux violents tangages israéliens, et à bord duquel avait embarqué, au soir de sa vie, le regretté Stéphane Hessel, qui se félicitait d'être entouré d'un équipage composé de "citoyens de conscience" dont il était indéniablement l'illustre représentant. 

  

Parmi ses grandes victoires remportées sur l’adversité, le Dignité-Al Karama avait notamment triomphé de l’interdiction de naviguer décrétée par la Grèce à la demande expresse du gouvernement israélien, et c’est depuis le port de Kastellorizo, une perle grecque à la frontière turque, qu’il avait finalement hissé les voiles, le samedi 16 juillet 2011, en porte-parole de l’opération (voir vidéo ci-dessous).

Avec à son bord, un équipage sans frontières et hétéroclite, dont deux journalistes de renom, le Dignité Al-Karama avait repris alors le flambeau de cette aventure humaine et humanitaire exceptionnelle, chacun étant impatient d'arriver à bon port pour briser le blocus de Gaza.

·   Amira Hass, journaliste israélienne connue pour ses positions courageuses et ses articles dans Haaretz ; 

·   Ayyache Derradji, journaliste d’Al Jazeera, accompagné de Stéphane Guida cameraman de la chaîne ; 

·   Jacqueline Le Corre, médecin, collectif 14 de soutien au peuple palestinien, PCF ; 

·   Jean-Claude Lefort, député honoraire et président de l’Association France Palestine Solidarité ; 

·   Omeyya Seddik, représentant la Fédération des Tunisiens Citoyens des deux Rives ; 

·   Dror Elimelech Feiler, musicien suédois, représentant de la campagne suédoise "Ship to Gaza" ; 

·   Stéphane Corriveau, représentant de la campagne canadienne "Un bateau pour Gaza", 

·   Thomas Sommer-Houdeville, représentant de la Campagne Civile Internationale de Protection du Peuple Palestinien, porte-parole de la campagne française ; 

·   Jo Le Guen, sportif et marin célèbre, qui s’est illustré dans la traversée à la rame de l’Atlantique ; 

·   Hilaire Folacci, marin ; 

·   Yamin Makri, membre du Collectif 69 de soutien au peuple palestinien ; 

·   Vangelis Pissias, coordinateur international de la seconde flottille, représentant de la campagne grecque "Ship to Gaza-Greece" ; 

·   Claude Léostic de l’Association France Palestine Solidarité, porte-parole de la campagne française "Un bateau pour Gaza" ; 

·   Jérôme Gleizes, enseignant d’économie à l’Université Paris 13, responsable de la commission internationale chez les Verts.

Nous vous proposons de voir ou revoir le reportage réalisé par Yamin Makri dans le cadre de son journal de bord hebdomadaire, quelques heures avant  l'abordage israélien du  "Dignité Al-Karama" dans les eaux internationales, lui barrant définitivement la route vers l'enclave palestinienne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saïd Taghmaoui en train d’effectuer la prière de Tarawih

Valéry Giscard d’Estaing aurait envisagé de renvoyer 35 000 algériens